Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Alchimie
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    4
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    Les alchimistes étaient-ils des matérialistes? : Quelques remarques sur le psychisme humain et l'esprit du monde

    Bernard JOLY

    Sous la direction de François PÉPIN
    Dans Les matérialismes et la chimie - 2012


    Monographie

    Matières et matérialismes : Études d’histoire et de philosophie des sciences

    Yvette CONRY
    Éditeur : L’Harmattan - 2013


    Article

    Le problème de l’authenticité des sources pour l’histoire de la chimie ancienne

    Bernard JOLY

    Dans Méthode et histoire - 2013


    Monographie

    Diderot et la chimie : Science, pensée et écriture

    Fumie KAWAMURA
    Éditeur : Classiques Garnier - 2013


    ARTICLE

    Les alchimistes étaient-ils des matérialistes?

    Quelques remarques sur le psychisme humain et l'esprit du monde

    • Pages : 39 à 62
    •  
    • Support : Document électronique
    • Edition : Originale
    •  
    •  
    • Date de création : 08-10-2012
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    L’alchimie est souvent représentée comme une doctrine privilégiant une approche symbolique, spirituelle ou ésotérique du monde, bien éloignée d’une doctrine matérialiste. Mais il s’agit là d’une conception tardive de l’alchimie, déformée par des doctrines occultistes du XIXe siècle et relayée par des interprétations psychologiques ou littéraires au XXe siècle. L’examen attentif des textes alchimiques du XVIIe siècle chez un auteur comme Pierre Jean Fabre montre en effet que, même dans l’usage de concepts tels que « esprit du monde », c’est bien à une doctrine matérialiste que se réfèrent les alchimistes de l’époque. Le travail au laboratoire et les interprétations théoriques qui l’accompagnent ne concernent pas le psychisme humain mais la matière considérée sous toutes ses formes, dont il s’agit d’expliquer les propriétés dans le cadre d’une philosophie naturelle, en invoquant des processus matériels et non pas des forces spirituelles ou surnaturelles. B. J.

    Anglais

    Alchemy is often seen as a doctrine that places great importance on a symbolic, spiritual or esoteric approach to the universe, thus steering far wide of materialistic tenets. But this modern view of alchemy has been distorted by the occultist tenets of the eighteenth century and then further skewed by psychological or literary interpretations during the twentieth century. A careful examination of seventeenth alchemical texts, notably those of Pierre Jean Fabre, shows that even when they use concepts such as “spiritus mundi”, alchemists do in fact fit into the scheme of materialism of their time. By referring to material processes and not to spiritual or supernatural forces, laboratory work and its theoretical interpretations do not concern the human psyche but matter, whose properties must be explained within the context of a natural philosophy in all of its aspects. B. J.

     

    MONOGRAPHIE

    Matières et matérialismes

    Études d’histoire et de philosophie des sciences

    • Pages : 280
    • Collection : Commentaires philosophiques
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-336-30231-7
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 09-09-2013
    • Dernière mise à jour : 01-06-2021

    Résumé :

    Français

    Cet ouvrage rassemble une série d’études d’Yvette Conry (1930-1992) – historienne et philosophe des sciences élève de Georges Canguilhem – sur les positions matérialistes, du XVIe au XIXe siècles, dans les sciences de la matière et du vivant, et sur les contextes idéologiques dans lesquelles elles sont historiquement enracinées. Il comporte : 1° une étude qui analyse l’évolution des grandes conceptions philosophiques de la matière (alchimique, mécaniste, chimique) entre le XVIe et le XVIIIe siècles ; 2° une étude sur la conception de la matière et l’atomisme de Giordano Bruno ; 3° une étude sur le statut de la matière dans la physique et la métaphysique cartésiennes ; 4° une étude sur le matérialisme de Hobbes ; 5° une étude sur les théories newtonienne, gassendiste et malebranchiste de la matière ; 6° une étude sur le matérialisme de La Mettrie ; 7° une étude sur le matérialisme allemand au XIXe siècle (Ludwig Büchner, la tradition de la thermodynamique et l’émergence du concept d’énergie) ; 8° une étude sur le renouveau du problème des rapports entre le corps et l’esprit à la lumière de la neuropathologie au XIXe siècle ; et enfin 9° une étude sur la philosophie de la nature et le matérialisme de Diderot. – Table des matières, pp. 279-280.

    F. F.

     

    ARTICLE

    Le problème de l’authenticité des sources pour l’histoire de la chimie ancienne

    • Pages : 289 à 302
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    •  
    •  
    • Date de création : 21-03-2014
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Mots-clés :

    Résumé :

    Français

    Cet article esquisse les précautions et préalables méthodologiques nécessaires à l’écriture d’une histoire des rapports de l’alchimie à la chimie à l’Âge Classique. Il vise à jeter les premiers éléments permettant une réévaluation de la place et de la signification de l’alchimie dans l’histoire grâce à une étude critique des ouvrages de Pierre Jean Fabre (1588-1658) et de ses sources.

    F. F.

     

    MONOGRAPHIE

    Diderot et la chimie

    Science, pensée et écriture

    • Pages : 585
    • Collection : L'Europe des Lumières
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 978-2-8124-1792-4
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 25-03-2014
    • Dernière mise à jour : 30-04-2021

    Résumé :

    Français

    [Texte remanié de : Thèse de doctorat, sous la direction de Stéphane Lojkine : Littérature française : 1 vol. : Université d’Aix-Marseille : 2009 : 483 p.]. – Cette étude met au jour la prégnance et l’opérativité du schème de la fermentation dans la pensée épistémologique et la pratique littéraire de Diderot. Une première partie expose la genèse du matérialisme vitaliste de Diderot à partir de l’étude de son modèle épistémologique : la chimie. Dans une seconde partie, l’auteur montre comment Diderot substitue au modèle de la machine celui de la fermentation. Dès lors on comprend comment le philosophe français subvertit – grâce au modèle chimique – le modèle cartésien (le mécanisme) et sa procédure d’investigation (la déduction), inaugurant ainsi une nouvelle image de la pensée, un nouveau discours de la méthode : celui de la pensée analogique comme forme de raisonnement alternative à la déduction cartésienne (voir aussi à ce sujet : Jean-Marc Mandosio, Le discours de la méthode de Denis Diderot, Paris, éditions de l’éclat, coll. «Philosophie imaginaire», 2013). Une troisième partie montre comment ce modèle de la fermentation se concrétise et s’objective dans les œuvres de Diderot elles-mêmes : plus précisément dans Le Rêve de D’Alembert et Le Neveu de Rameau. – Sigles et abréviations, p. 7 ; Bibliographie, pp. 545-568 ; Index des noms, pp. 569-574 ; Index des thèmes et des articles de l’Encyclopédie, pp. 575-580 ; Table des matières, pp. 581-584.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ