Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Substance
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    5
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Revue-Périodique

    Philosophie : Lectures de Leibniz : Husserl

    Sous la direction de Irène LINDON
    Éditeur : Minuit - 2007


    Monographie

    Systèmes de la nature

    Jean LARGEAULT
    Éditeur : Vrin - 1985


    Article

    L’ “École de l’ETH” dans l’œuvre de Gaston Bachelard. Les figures spectrales d’Hermann Weyl, Wolfgang Pauli et Gustave Juvet

    Charles ALUNNI

    Sous la direction de Éric BRIAN
    Dans Revue de Synthèse - 2005


    Article

    Structure versus substance. Théories physiques et réalisme structural selon Russell

    Ivahn SMADJA

    Sous la direction de Ivahn SMADJA
    Dans Cahiers de philosophie de l’Université de Caen - 2008


    Article

    Armstrong's Hidden Substantialism

    Javier CUMPA

    Sous la direction de Francesco F. CALEMI
    Dans Metaphysics and Scientific Realism - 2016


    REVUE-PÉRIODIQUE

    Philosophie

    Lectures de Leibniz : Husserl

    • Année : 2007
    • Fascicule : N°1
    • Éditeurs scientifiques : Irène LINDON
    • Volume : 92
    • Pages : 94
    • Éditeur : Minuit
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Ville : Paris
    •  
    • ISSN : 0-294-1805
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 19-10-2015

    Résumé :

    Français

    Consacré à Leibniz et aux interprétations qu’il a reçues au sein de la phénoménologie husserlienne, ce numéro s’ouvre par la traduction et la présentation, dues à Marine Picon, d’un texte de Leibniz intitulé De Mundo Praesenti (Sur le monde présent). Si le début du texte peut apparaître phénoménologique en ce qu’il divise le domaine du pensable en deux sphères – celles du réel et de l’imaginaire – par un critère immanent à l’appréhension de l’objet, l’ensemble relève plutôt de la question de l’application de la notion métaphysique générale de substance au plan spécifique de la corporéité : doit-on reconnaître des substances corporelles à côté des spirituelles, et comment s’en distinguent-elles ? Cette reconnaissance d’une double substantialité n’aboutit-elle pas à un dualisme intenable ? Mise à l’épreuve d’un concept universel de l’étant par application à un secteur particulier qui fait droit, avant la lettre, à l’exigence phénoménologique de fondation du catégorial. – Les trois autres textes forment un ensemble consacré à la lecture husserlienne de Leibniz – les deux premiers, à sa réinterprétation de la mathesis universalis; – le dernier, à sa relecture de la position métaphysique de la Monadologie. M.-M. V.

     

    MONOGRAPHIE

    Systèmes de la nature

    • Année : 1985
    • Éditeur : Vrin
    • Pages : V-245
    • Collection : Problèmes et controverses
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    • Ville : Paris
    •  
    • ISBN : 2-7116-0892-1
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 20-10-2015

    Résumé :

    Français

    L’ouvrage se propose de montrer, à l’aide d’exemples qui se rapportent à la problématique de la causalité et du déterminisme, que la science renferme des moyens d’approfondissement conceptuel qui conduisent normalement à une connaissance des choses. – La conception positiviste des théories scientifiques comme étant des agences de symboles sans interprétation directe explique la réaction anti-scientiste des philosophes, peu concernés par ces formalismes vides qui ne disent rien sur la nature : ainsi, au tournant du siècle, des philosophes de tendance réaliste, tels Boutroux, Meyerson ... Mais ceux-ci n’ont pas rompu avec les présupposés de l’idéalisme. Contrairement à ce qu’ils croient, l’identité est d’abord dans l’objet, dans «l’Être». Les nécessités de pensée inhérentes à chaque attitude philosophique possible, excluent qu’une métaphysique réaliste fasse une part à l’idéalisme. Boutroux et Meyerson tombent dans l’oubli. Le positivisme survit : il procure une sorte d’infaillibilité. Assurer la cohérence est plus facile qu’atteindre la vérité et la signification. – I, Induction et causalité : l’origine d’un faux problème; – II, Substance et causalité à l’âge classique; – III, Brève histoire des relations; – IV, Les idées négatives; – V, Ordre et désordre; – VI, Des conceptions philosophiques de la causalité; – VII, Les quatre causes; – VIII, Cause et raison; – IX, De la difficulté de savoir comment on pense; – X, Conclusion. M.-M. V.

     

    ARTICLE

    L’ “École de l’ETH” dans l’œuvre de Gaston Bachelard. Les figures spectrales d’Hermann Weyl, Wolfgang Pauli et Gustave Juvet

    • Pages : 367 à 389
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Il s’agit de retracer ici la présence spectrale dans l’œuvre de Gaston Bachelard de ce que nous appelons «École de l’ETH». Nous en avons choisi trois figures fondamentales : Hermann Weyl, Wolfgang Pauli et Gustave Juvet. Pour le premier, nous traitons de sa place centrale et permanente dans la constitution bachelardienne d’une philosophie qui se veut à hauteur de la nouvelle «géométrie physique» rigoureusement construite dans un esprit riemannien. Quant à Pauli, nous montrons une insoupçonnable affinité qui est étayée par les analyses remarquables qu’en donna le philosophe : de la construction urgente d’une «métaphysique quantique», qui se fonde sur les implications d’un principe de Pauli bien compris, à l’idée de «particule métaphysique», en passant par les enjeux décisifs et si prometteurs du «postulat de non-analyse». Dans le cadre de cette polyconstruction convergente de l’entreprise «surrationaliste», nous traitons de la troisième figure, moins connue mais tout aussi marquante, du mathématicien-philosophe Gustave Juvet.

     

    ARTICLE

    Structure versus substance. Théories physiques et réalisme structural selon Russell

    • Pages : 121 à 159
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

    Français

    Cet article entend montrer que la philosophie de la physique de Russell et la variété de réalisme structural qu’il promeut se comprennent à partir de deux exigences fondamentales, formulées respectivement par Eddington et Whitehead, à savoir : 1/ la promotion de la structure au détriment de la substance et le mouvement inexorable de «désubstantialisation» de la matière; mais aussi 2/ l’exigence de «défaire les abstractions» de la physique en tentant de jeter un pont entre physique et perception.

     

    ARTICLE

    Armstrong's Hidden Substantialism

    • Pages : 133 à 138
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    •  
    •  
    • Date de création : 10-01-2017
    • Dernière mise à jour : 10-01-2017

    Résumé :

    Français

    Javier Cumpa examine la thèse du factualisme (le monde est constitué d'états de choses), qui s'oppose au substantialisme (le monde est constitué de substances). Il soutient que le factualisme d'Armstrong implique en fait l'existence de substances, dans la mesure où les états de choses, du fait de leur particularité, sont eux-mêmes des substances. Il défend ensuite que les états de choses, appréhendés sous ce nouvel éclairage, ne sont pas à même de répondre aux deux problèmes de la multi-localisation des propriétés et des vérités contingentes. B.L.B.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ