Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

COLLECTIF

Matière première. Revue d’épistémologie et d’études matérialistes

Émergence et réductions

  • Tome : N°2
  • Pages : 345
  • Collection : Matériologiques
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-84950-125-2
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 06-11-2015

Résumé :

Français

L’ouvrage est structuré selon trois axes principaux. Le premier présente un dossier de huit contributions centrées sur les questions du réductionnisme et de l’émergentisme, principalement pour ce qui concerne la biologie et la psychologie. Si l’émergentisme a connu un regain d’intérêt dans les années 1980, notamment avec une classe de doctrines épistémologiques appelée «matérialisme non réductionniste», le réductionnisme est encore trop souvent perçu avec suspicion. La réduction n’étant pas nécessairement l’élimination, il est un réductionnisme concevable qui n’a certainement pas pour vocation de dénier existence, autonomie et efficience aux multiples sciences, mais bien plutôt de les rendre compréhensibles au sein d’un principe d’unité du savoir. – Un deuxième volet propose pour la première fois en français une version intégrale de La Philosophie de Bergson, texte dans lequel Bertrand Russell, dès 1912, avertissait sur le bergsonisme et le rangeait sous le registre des philosophies antiphilosophiques, de celles qui se précipitent dans la béatitude de l’intuition, dans l’éviction du raisonnement fiable au profit de fatales amphibologies. En guise de préambule, l’article de Jean-Marc Del Percio insiste sur les conséquences idéologiques et politiques du succès du bergsonisme. – Dans la dernière partie, on trouve une étude de Pascal Tassy sur Teilhard de Chardin, subordonnant son travail de scientifique à sa quête théologique; démarche dans laquelle on peut voir la préfiguration du mouvement actuel de l’Intelligent Design. Enfin, un article polémique de Cédric Mulet-Marquis sur le relativisme et le mépris postmoderne de la science, tels qu’ils se lisent chez Isabelle Stengers, clôt ce numéro de Matière première. M.-M. V.

 

Articles :

pages 7 à 65

Introduction. De l’émergence à l’immanence. Réductions de l’esprit et des systèms biologiques

ATHANÉ François, SILBERSTEIN Marc, GUINET Édouard

pages 67 à 97

La réduction, l’émergence, l’unité de la science et les niveaux de réalité

KISTLER Max

pages 99 à 116

Puissance et limites de la réduction

BUNGE Mario Augusto

pages 117 à 145

Matérialisme, mécanisme et réduction dans la postérité de Descartes

PÉPIN François

pages 147 à 174

Comprendre l’organisation des êtres vivants : la structuration dynamique sous contraintes comme modèle de hasard-sélection

LAFORGE Bertrand

pages 175 à 198

Du programme aux probabilités : réduction et déterminisme génétique après Richard Dawkins

BARY Sophie

pages 199 à 215

Comment la vie est-elle possible ? Temps et réduction dans la problématique du vivant minimal

HEAMS Thomas

pages 217 à 243

Raisons d’agir et réduction de l’esprit

GUINET Édouard

pages 247 à 253

Spiritualisme et “idéologie de la crise” : le bergsonisme à la croisée des chemins

DEL PERCIO Jean-Marc

pages 255 à 286

La philosophie de Bergson

RUSSELL Bertrand

pages 289 à 309

Teilhard de Chardin, l’arbre phylogénétique et l’orthogenèse

TASSY Pascal

pages 311 à 320

Postmodernisme antirationnel chez Isabelle Stengers

MULET-MARQUIS Cédric

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 19 octobre 2021