Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Raisons d’agir et réduction de l’esprit

  • Pages : 217 à 243
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

Cet article conteste l’opposition wittgensteinienne entre explication causale de l’action et explication psychologique par des raisons d’agir, ainsi que la postérité de ce distinguo, notamment chez Davidson, Putnam et Fodor. Ces derniers auteurs sont présentés à travers le paradigme qu’ils partagent (le physicalisme non réductionniste : PNR), dont on montre ici la parenté avec l’émergentisme britannique des années 1920. Je fais appel à plusieurs arguments de Kim, qui reproche au PNR de ne pas être cohérent avec son matérialisme de principe. Kim propose un modèle réductionniste d’explication de l’agir humain (la réduction fonctionnelle) qui me semble concilier identification des bases neurales et non-élimination du mental. Je signale cependant deux modalités psychologiques qui ne semblent pas devoir être traduites en termes de fonctions (caractérisées par leurs relations causales) : l’aspect qualitatif du vécu conscient, et le caractère normatif de nombreuses conduites.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021