Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Postmodernisme antirationnel chez Isabelle Stengers

  • Pages : 311 à 320
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

«La philosophie postmoderniste a érigé le relativisme culturel et cognitif en absolu. Stengers en est l’une des figures marquantes. L’article est une analyse de Cosmopolitiques (1997, 2003), ouvrage représentatif des thèses de Stengers, et plus généralement du courant relativiste en science. Elle abolit la distinction entre connaissances objectives et subjectives. La science en général, et la physique en particulier, ne se distingueraient en rien des autres affirmations sur le monde. Les résultats scientifiques n’auraient de validité que dans un contexte socio-culturel donné, reflétant par exemple un rapport de force. Quelques-unes des techniques du discours de Stengers sont passées en revue. Verbiage, ambiguïté et flou des expressions utilisées induisent des glissements sémantiques. À partir de prémisses peu contestables, elle parvient ainsi à tirer des conclusions aberrantes sur la science. Au manque de rigueur, à la confusion entretenue à dessein, s’ajoutent des erreurs sur la signification des notions scientifiques dont elle discute pour discréditer la science. Selon cet auteur, la démarche scientifique relèverait presque de la fraude intellectuelle. C’est en définitive à une guerre contre la science et la démarche rationnelle que se livre Stengers». [Abstract de C. Mulet-Marquis].

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Jeudi 29 septembre 2022