Logo Sips
Accueil

Abécédaire

Recherche

Intranet

Contact

Système d'information en philosophie des sciences

Logo Sips
ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Spiritualisme et “idéologie de la crise” : le bergsonisme à la croisée des chemins

  • Pages : 247 à 253
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

«La teneur de l’opuscule de Bertrand Russell paru initialement en 1912, qui est proposé dans ce numéro de Matière première, se dresse “en creux” contre le processus de spiritualisation en profondeur que connaît la pensée française à cette époque charnière – au carrefour des 19e et 20e siècles – et dont le bergsonisme est l’épicentre. – L’intérêt de cet écrit réside dans le fait que Russell, répondant implicitement au programme spiritualiste que Bergson expose au révérend père de Tonquédec [dans cette lettre, Bergson s’explique sur la notion de Dieu. Cette analyse a paru dans la revue Études, le 20 février 1912], propose un panorama des pièces théoriques constitutives de la pensée bergsonienne» (p. 247).

 

Résumé :

Français

«La teneur de l’opuscule de Bertrand Russell paru initialement en 1912, qui est proposé dans ce numéro de Matière première, se dresse “en creux” contre le processus de spiritualisation en profondeur que connaît la pensée française à cette époque charnière – au carrefour des 19e et 20e siècles – et dont le bergsonisme est l’épicentre. – L’intérêt de cet écrit réside dans le fait que Russell, répondant implicitement au programme spiritualiste que Bergson expose au révérend père de Tonquédec [dans cette lettre, Bergson s’explique sur la notion de Dieu. Cette analyse a paru dans la revue Études, le 20 février 1912], propose un panorama des pièces théoriques constitutives de la pensée bergsonienne» (p. 247).

 
Haut de pageRetour à la page précédente