Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Nanosciences
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    3
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    Y a-t-il une unité des nanosciences

    Xavier GUCHET

    Sous la direction de Thierry MARTIN
    Dans L’Unité des sciences. Nouvelles perspectives - 2009


    Monographie

    Biotechnologie, nanotechnologie, écologie : Entre science et idéologie

    Marie-Hélène PARIZEAU
    Éditeur : Éditions Quae - 2010


    Monographie

    Bref récit du futur : Prospective 2050, science et société

    Pierre PAPON
    Éditeur : Albin Michel - 2012


    ARTICLE

    Y a-t-il une unité des nanosciences

    • Pages : 45 à 66
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 24-02-2015

    Mots-clés :

    Résumé :

    Français

    Un consensus semble s’être établi sur la très grande hétérogénéité et, par conséquent, l’absence d’unité des nanosciences. Contre le déterminisme technologique qui sous-tend la rhétorique futuriste du programme de convergence NBIC (Nano-Bio-Info-Cogno), la thèse défendue dans cet article est que les nanosciences font diverger plutôt que converger les sciences. Il s’agit toutefois de reconnaître la possible mise en évidence de phénomènes, sinon d’unification, en tout cas de convergence au niveau même du régime de production et de diffusion des nanosciences. Pour le montrer, on s’appuie sur le modèle des régimes scientifiques proposé par T. Shinn, que l’on applique à un secteur limité mais en plein développement des nanosciences : celui du design et de la mise en fonctionnement de machines moléculaires artificielles.

     

    MONOGRAPHIE

    Biotechnologie, nanotechnologie, écologie

    Entre science et idéologie

    • Pages : 88
    • Collection : Sciences en questions
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Versailles
    •  
    • ISBN : 978-2-7592-0882-1
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 02-07-2012
    • Dernière mise à jour : 10-12-2015

    Résumé :

    Français

    Comment débusquer les idéologies au cœur des nouvelles disciplines scientifiques ? Les idéologies scientifiques s'entremêlent au commencement même des nouvelles disciplines scientifiques – biotechnologies, écologie, nanotechnologies – et développent une idée récurrente : les modifications de l’être humain sur lui-même et sur l’environnement par la technique. Craintes ou espoirs sont générées par ces idéologies de la modernité occidentale. Lorsqu’elles se latéralisent puis s’éloignent de la discipline à laquelle elles étaient entremêlées, elles se manifestent dans la sphère publique comme des idéologies parées du prestige de la science et de sa prétention à la vérité scientifique. Marie-Hélène Parizeau illustre ce processus au sujet de la génétique et des biotechnologies, puis de la biologie de la conservation. Elle s’applique enfin à mettre ses thèses à l’épreuve de la science en train de se faire au sujet des nanotechnologies. Partant de la cybernétique, en lien avec l’intelligence artificielle et la robotique, les nanotechnologies se sont alimentées de l’idéologie scientifique de l’hybridité être humain-machine – le cyborg – en tant que fruit d’une co-évolution de l’espèce humaine et de la technique, modifiant le processus de l’évolution naturelle. L’exemple des nanotechnologies permet de dégager une idéologie scientifique entrelacée avec les débuts d’une nouvelle discipline scientifique. Notice de l'éditeur

     

    MONOGRAPHIE

    Bref récit du futur

    Prospective 2050, science et société

    Résumé :

    Français

    À quelles conditions est-il possible de conjecturer le devenir de la science et de la technologie en ce début de XXIe siècle ? Quels sont les signes de ruptures qui se cachent dans les paradigmes actuels des sciences physiques et biologiques, ainsi que dans le développement des technologies ? Quels indices peuvent nous conduire à penser notre avenir scientifique et technologique ? Quels scénarios légitimes peuvent nous permettre de décrire les perspectives d'évolution possibles à l'horizon 2050 ? Après avoir établi dans une première partie un bilan des ruptures scientifiques, techniques, économiques, géopolitiques et culturelles qui ont été induites par l'avènement des grands paradigmes scientifiques du XXe siècle (physique quantique, biologie moléculaire, cybernétique), l'auteur s'attaque au travail de repérage « des failles annonciatrices de futures ruptures » dans la physique (face aux écueils de la théorie des particules, à la postulation de l'existence de la matière et de l'énergie noires dans l'univers, au gouffre séparant la physique quantique et la théorie de la relativité générale), la biologie (face à la conjugaison de l'approche statistique et de la modélisation informatique, etc.) et les neurosciences (grâce à la précision croissante des techniques d'imagerie cérébrale). Une troisième partie est consacrée aux ruptures introduites par la transition énergétique à laquelle nous serons nécessairement confrontés dans les deux décennies à venir, le développement des nanotechnologies, l'alliance de la robotique et des neurosciences, etc. Enfin dans une quatrième et dernière partie, l'auteur s'interroge sur le futur statut social que la science et la technologie seront peut-être conduites à prendre d'ici 2050. – Bibliographie, pp. 327-335 ; Remerciements, p. 337 ; Table des matières, pp. 339-343.

    F. F.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ