Comment
ça
marche ?

Accueil
Recherche avancée

1. Comment effectuer une recherche ?

      1.1. Recherche avec la barre de recherche

            1.1.1. Votre requête est guidée par la suggestion des mots-clés déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion)

            1.1.2. Pour combiner des mots-clés dans une requête, plusieurs possibilités se présentent :

                    1) Opérateur ET : il doit être entré avec le symbole "&" :

                    2) Opérateur OU : il doit être entré avec le symbole "+" :

                    3) Opérateur SAUF : il doit être entré avec le symbole "-" :

      1.2. Recherche avec barre alphabétique

            1.2.1. Cliquez sur une lettre :

            1.2.2. Vous avez la possibilité de faire tourner la boule des mots-clés associés au terme choisi :

            1.2.3. Vous avez aussi la possibilité de cliquer sur un mot-clé :

            1.2.4. Une fois un mot cliqué, un widget apparaît indiquant le nombre de notices indexées par le mot-clé sélectionné :

            1.2.5. En cliquant sur le widget, vous faites apparaître la liste des références bibliographiques indexées par le mot-clé que vous avez sélectionné :

                      Vous avez la possibilité de faire défiler cette liste de références bibliographiques

            1.2.6. Après avoir cliqué sur un résultat de requête, la notice associée à la référence bibliographique sélectionnée s’affiche :

            1.2.7. Vous avez alors la possibilité de faire défiler la notice pour la consulter et lire son contenu

     

      1.3. Recherche simple

            1.3.1. Cliquez sur le bouton accueil :

            1.3.2. Vous avez la possibilité de choisir un critère parmi les critères suivants :

            1.3.3. Cliquez sur le bouton OK ou sur la touche ENTER de votre clavier pour lancer la recherche

            1.3.4. La liste des résultats s’affiche :

                     Vous avez la possibilité de faire défiler et de cliquer sur un résultat de requête

            1.3.5. Une fois que vous avez sélectionné un résultat, la notice associée à cette référence bibliographique s’affiche et vous pouvez la consulter :

            1.3.6. Pour afficher ou masquer le détail des métadonnées de la référence appuyer sur + ou sur – :

      1.4. Recherche avancée

            1.4.1. Entrez une requête dans le ou les champs souhaités

            1.4.2. Votre requête est guidée par la suggestion des termes déjà enregistrés dans la base de données (auto-complétion) :

            1.4.3. Pour sélectionner un item appuyez sur « + » ; pour retirer un item de la recherche appuyez sur « - »

            1.4.4. Pour combiner les termes, sélectionnez les opérateurs que vous souhaitez utiliser dans votre requête :

            1.4.5. Pour lancer votre recherche appuyez sur « Rechercher »

2. Signification des pictogrammes utilisés dans la base de données

      2.1. Un pictogramme par type de document

Monographie


Dictionnaire / Encyclopédie


Collectif


Article


Revue / Périodique


Thèse

3. Possibilités manipulatoires de la sphère

      3.1. Vous pouvez la faire tourner dans tous les sens

      3.2. Vous pouvez la zoomer et la dézoomer

      3.3. Vous pouvez cliquer sur les mots-clés qu'elle présente





Nuage de mots-clés associé à : Dispositions
    Logo SIPSPictogramme de Livres
    8
    NOTICES

    Liste des références bibliographiques indexées

    Article

    Dispositions et essences

    Claudine TIERCELIN

    Sous la direction de Max KISTLER, Bruno GNASSOUNOU
    Dans Les Dispositions en philosophie et en sciences - 2006


    Article

    Attribuer des dispositions

    Ludger JANSEN

    Sous la direction de Max KISTLER, Bruno GNASSOUNOU
    Dans Les Dispositions en philosophie et en sciences - 2006


    Article

    Un champ sémantique étendu pour les dispositions et le rôle fondationnel des pouvoirs causaux

    Rom HARRÉ

    Sous la direction de Max KISTLER, Bruno GNASSOUNOU
    Dans Les Dispositions en philosophie et en sciences - 2006


    Article

    Lois, exceptions et dispositions

    Max KISTLER

    Sous la direction de Max KISTLER, Bruno GNASSOUNOU
    Dans Les Dispositions en philosophie et en sciences - 2006


    Article

    Dispositions, propriétés relationnelles et monde quantique

    Mauro DORATO

    Sous la direction de Max KISTLER, Bruno GNASSOUNOU
    Dans Les Dispositions en philosophie et en sciences - 2006


    Article

    Les chaleurs spécifiques des corps sont-elles des dispositions ?

    Anouk BARBEROUSSE

    Sous la direction de Max KISTLER, Bruno GNASSOUNOU
    Dans Les Dispositions en philosophie et en sciences - 2006


    Monographie

    Physique et métaphysique : Une introduction à la philosophie de la nature

    Michael ESFELD
    Éditeur : Presses polytechniques et universitaires romandes - 2012


    Article

    Who’s Afraid of Non-Existent Manifestations?

    Michele PAOLINI PAOLETTI

    Sous la direction de Francesco F. CALEMI
    Dans Metaphysics and Scientific Realism - 2016


    ARTICLE

    Dispositions et essences

    • Pages : 67 à 87
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Mots-clés :

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Attribuer des dispositions

    • Pages : 89 à 106
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Mots-clés :

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Un champ sémantique étendu pour les dispositions et le rôle fondationnel des pouvoirs causaux

    • Pages : 119 à 133
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Lois, exceptions et dispositions

    • Pages : 175 à 194
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Mots-clés :

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Dispositions, propriétés relationnelles et monde quantique

    • Pages : 195 à 219
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Résumé :

     

    ARTICLE

    Les chaleurs spécifiques des corps sont-elles des dispositions ?

    • Pages : 221 à 233
    •  
    •  
    •  
    • Date de création : 04-01-2011
    • Dernière mise à jour : 04-01-2011

    Mots-clés :

    Résumé :

     

    MONOGRAPHIE

    Physique et métaphysique

    Une introduction à la philosophie de la nature

    • Pages : X-172
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Originale
    • Ville : Lausanne
    •  
    • ISBN : 978-2-88074-982-8
    • URL : Lien externe
    •  
    • Date de création : 28-01-2013
    • Dernière mise à jour : 02-03-2015

    Résumé :

    Français

    Doté d'un riche appareil critique (bibliographie exhaustive, glossaire, index) et pédagogique (résumés, questions, propositions de travail), cet ouvrage est une introduction à la philosophie de la nature. Il commence par un exposé sur la mécanique de Newton et nous conduit jusqu'aux questions les plus récentes posées par la physique quantique. Le premier chapitre développe immédiatement l'enjeu de l'élaboration d'une philosophie de la nature : faire correspondre les connaissances scientifiques que nous avons de la nature à des catégories philosophiques qui nous permettent d'en avoir une compréhension globale. Positions physiques et métaphysiques en philosophie de la nature à l'époque moderne sont donc analysées dans le chapitre 2 : la conception de la matière de Newton (paradigme des particules), la conception de l'espace et du temps qu'elle implique (espace et temps absolus existants indépendamment de la matière) ; enfin les objections de Leibniz, qui induisent une conception relationnelle de l'espace et du temps. Le chapitre 3 porte sur le dispositionnalisme : position métaphysique consistant à considérer des propriétés physiques fondamentales (masse, charge, etc.) comme étant des dispositions, c'est-à-dire des propriétés actives et efficientes. Le chapitre 4 porte sur la métaphysique humienne (représentée par D. Lewis et F. Jackson) : seconde grande position métaphysique en rapport avec le paradigme des particules, qui conçoit les propriétés comme des qualités de surface, et non comme des dispositions profondes. Dès lors, il s'agit pour l'auteur de montrer comment le problème d'une mystérieuse action à distance présent dans le paradigme newtonien est dépassé : 1° grâce à la théorie des champs de Maxwell ; 2° grâce à l'application des principes d'inertie et de constance de la vitesse de la lumière. Ce qui permet de comprendre comment Einstein peut réunir espace et temps au sein de la théorie de la relativité restreinte (chap. 5), puis d'en faire une entité dynamique (espace-temps) dans la théorie de la relativité générale (chap. 6), menant ainsi à la métaphysique de l'univers-bloc, où seul existe un espace-temps à quatre dimensions (chap. 7). Cela conduit l'auteur à exposer la position super-substantialiste, où l'espace-temps quadridimensionnel est la seule substance (chap. 8). Les chapitres 9 et 10 visent alors à montrer comment les problèmes de compréhension de la signification de la physique quantique (non-localité établie par le théorème de Bell, impossibilité d'identifier une référence face au problème de la mesure, etc.) mettent en cause le paradigme issu de la théorie de la relativité. Les chapitres 11 et 12 présentent dès lors trois ontologies de la mécanique quantique (théorie d'Everett, théorie de Ghirardi, Rimini et Weber, théorie de Bohm), puis les reconfigurations que ce paradigme induit entre temps, propriétés et lois physiques. – Bibliographie, pp. 141-158 ; Glossaire, pp. 159-164 ; Index, pp. 166-172.

    F. F.

     

    ARTICLE

    Who’s Afraid of Non-Existent Manifestations?

    • Pages : 193 à 206
    •  
    • Support : Document imprimé
    • Edition : Original
    •  
    •  
    • Date de création : 10-01-2017
    • Dernière mise à jour : 10-01-2017

    Mots-clés :

    Résumé :

    Français

    L'auteur soutient, à la suite d'Armstrong, qu'une ontologie de dispositions conduit à postuler des objets qui n'existent pas (dans l'esprit de la philosophie de Meinong). Cependant, contrairement à Armstrong et la majorité des philosophes, l'auteur soutient que l'existence (en un premier sens) d'objets qui n'existent pas (en un second sens de l'existence), dans la mesure où ces deux types d'existences sont des notions théoriques primitives que l'on ne peut définir, n'est pas problématique et ne constitue pas une raison de rejeter l'ontologie de propriétés dispositionnelles. B.L.B.

     
    ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ