Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

COLLECTIF

Énergie, science et philosophie au tournant des XIXe et XXe siècles

Vol. 2 : Les Formes de l’énergétisme et leur influence sur la pensée

  • Pages : 369
  • Nombre de volumes : 2
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-7056-7043-6
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-11-2015

Résumé :

Français

Consacré aux Formes de l’énergétisme et leur influence sur la pensée, ce second volume clôt le diptyque publié sous le titre générique : Énergie, science et philosophie au tournant des XIXe et XXe siècles, diptyque dont le premier volet retraçait, quant à lui, l’émergence du concept d’énergie à la confluence des idées sur le mouvement et sur la chaleur. – Ce second volume relate comment, au tournant des XIXe et XXe siècles, les bouleversements s’étendirent à la Philosophie, aux Lettres et aux Arts. Car la notion d’énergie, reconnue commune à tous les phénomènes physiques et à ceux qui en dépendent, fut intégrée à plusieurs niveaux : d’abord comme représentation du monde concret, puis comme représentation de l’imaginaire. Un exemple particulier est donné : celui de la Russie qui fut totalement perméable à l’énergétisme. Véhiculé par des intellectuels notoires, et relayé par des membres éminents du parti communiste, l’énergétisme y arriva sur un terrain préparé par le mysticisme scientifique et la culture religieuse orthodoxe. Il stimula les conceptions ésotériques et se constitua en un véritable système de pensée. La période fut riche en doctrines philosophiques inspirées par le concept d’énergie : le phénoménisme, la pensée économique et sociale de Cournot, les conceptions énergétistes de Spencer, le matérialisme vulgaire et le matérialisme dialectique, ou encore le monisme énergétique qui est à la base de l’idéal chimérique du surhomme de Nietzsche, de l’énergie spirituelle de Bergson et de la tentative d’atténuation des clivages entre idéalisme et réalisme de Le Roy. La conception du rapport physique entre énergie et matière et la réunion des deux concepts en un seul par Einstein conclut naturellement cette réflexion philosophique sur l’énergie. M.-M. V.

 

Articles :

pages 3 à 7

Introduction

GHESQUIER-POURCIN Danièle

pages 9 à 22

Énergie et économie dans la pensée marxienne

VIVIEN Franck-Dominique

pages 23 à 36

Les destinées russes de l’énergétisme. I, Ostwald, Bogdavov,Malevitch

HELLER Leonid

pages 37 à 53

Les destinées russes de l’énergétisme. II, L’influence de Mach

HELLER Leonid

pages 55 à 68

L’énergétisme de Gorki

NIQUEUX Michel

pages 71 à 81

Introduction

PATY Michel

pages 83 à 98

Ostwald et le monisme

GHESQUIER-POURCIN Danièle

pages 99 à 111

Économie de pensée et Énergétique chez Ernst Mach

LAHBIB Olivier

pages 113 à 136

La philosophie de l’énergie de Pierre Duhem

SZCZECINIARZ Jean-Jacques

pages 137 à 170

Phénomènisme et énergie

SZCZECINIARZ Jean-Jacques

pages 173 à 183

Introduction

PATY Michel

pages 185 à 209

Cournot et l’énergétisme : mécanique, biologie et science sociale

VATIN François

pages 211 à 228

Herbert Spencer et la “persistance de la force”

BECQUEMONT Daniel

pages 229 à 246

Nietzsche et Bergson. La vie énergétique et l’énergie spirituelle

KREMER-MARIETTI Angèle

pages 247 à 258

Action, réaction et interaction : Le Roy et la nouvelle philosophie de 1900

BRENNER Anastasios

pages 259 à 278

Matérialisme “vulgaire” et dialectique

BECQUEMONT Daniel

pages 279 à 300

Einstein et le concept de masse-énergie. Pensée physique et philosophie de la matière

PATY Michel

pages 301 à 320

Conclusion

PATY Michel, GHESQUIER-POURCIN Danièle, GUEDJ Muriel, et al.

pages 321 à 325

Appendice. Une cartographie du champ énergétiste

GHESQUIER-POURCIN Danièle, HELLER Leonid

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Jeudi 28 octobre 2021