Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Pourquoi a-t-on si mal lu Durkheim ?

  • Pages : 127 à 131
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 21-02-2015

Résumé :

Français

En dénonçant la tendance très répandue à confondre la théorie de la connaissance de Durkheim avec sa sociologie de la connaissance, Anne Rawls a très utilement contribué à invalider la thèse parsonienne des «deux Durkheim» qui veut qu’à l’objectiviste des débuts ait succédé, avec Les Formes élémentaires de la vie religieuse, un idéaliste. Pour autant, elle se montre imprudente lorsqu’elle se prononce sur ce qu’étaient les intentions de Durkheim en écrivant ce dernier ouvrage. En outre, elle ne parvient pas à expliciter le lien entre les catégories élémentaires fondées, selon sa lecture de Durkheim, dans l’accomplissement des pratiques et les formes historiquement plus complexes qu’ont revêtues ces catégories. – [Traduction de l’anglais par Cyril Lemieux].

Anglais

By denouncing the widespread tendency that confuses Durkheim’s theory of knowledge with his sociology of knowledge, Anne Rawls makes a very usefully contribution to invalidating the Parsonian thesis of «two Durkheim» : the objectivist of the earlier years being succeded by an idealist with Elementary forms of religious life. She seems a little imprudent in her position on Durkheim’s intentions while writing his last work. Moreover, her reading of Durkheim does not explain the link between the elementary categories rooted in the accomplishment of practices and their historically more complex forms.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Lundi 25 octobre 2021