Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Synthèse ou respécification ?

  • Pages : 101 à 105
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 21-02-2015

Mots-clés :

Résumé :

Français

Titre original : «Synthesis or respecification ?». – Les auteurs considèrent que, pour Durkheim, la compréhension des faits sociaux exige le recours à un appareil théorique et méthodologique spécifique, ce qui, sur ce point, fait bien de lui le fondateur des approches centrées sur la morphologie sociale. S’il a insisté dans Les Formes élémentaires de la vie religieuse sur le primat des pratiques, il n’a pas pour autant reconnu le caractère central de la disponibilité des faits sociaux et il a méconnu le caractère constitutif de la compétence sociologique pratique. On peut donc trouver des résonances durkheimiennes dans l’œuvre de Garfinkel mais, contrairement à ce que soutient Anne Rawls, les deux approches n’en sont pas moins fondamentalement opposées. – [Traduction de l’anglais par Yann Tholoniat et Michel de Fornel].

Anglais

The authors consider that Durkheim’s understanding of social demands a theoretical apparatus and a specific methodology : on this point, Durkheim can be considered the founder of approaches centred on social morphology. If he insisted on the primacy of practices in Elementary forms of religious life, he did not for all that recognize the importance of the availability of social facts or acknowledge the constitutive nature of practical sociological skills. One can therefore find Durkheimian echoes in Garfinkel’s work, but contrary to what Anne Rawls maintains, the two approaches are nevertheless fundamentally opposed.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Lundi 25 octobre 2021