Logo Sips
Accueil

Abécédaire

Recherche

Intranet

Contact

Système d'information en philosophie des sciences

Logo Sips
ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Les émotions, la rationalité, la normativité

  • Pages : 440 à 451
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

Ce texte est une réponse aux exposés d’Allan Gibbard («Engagement limité et rationalité limitée») et de Pierre Livet et Laurent Thévenot («Modes d’action collective et construction éthique...»), qu’on trouvera dans ce recueil. L’identité de thématique entre les deux essais semble avoir pour correspondant deux problématiques opposées. L’intérêt de ce partage est de témoigner de deux façons radicalement distinctes de considérer la pertinence des émotions en philosophie morale. Anne Canto-Sperber tente de montrer ici qu’en dépit de la parenté des thèmes et de la filiation commune qui semble être revendiquée, il y a nette opposition entre les conceptions défendues dans l’un et l’autre essai.

 

Résumé :

Français

Ce texte est une réponse aux exposés d’Allan Gibbard («Engagement limité et rationalité limitée») et de Pierre Livet et Laurent Thévenot («Modes d’action collective et construction éthique...»), qu’on trouvera dans ce recueil. L’identité de thématique entre les deux essais semble avoir pour correspondant deux problématiques opposées. L’intérêt de ce partage est de témoigner de deux façons radicalement distinctes de considérer la pertinence des émotions en philosophie morale. Anne Canto-Sperber tente de montrer ici qu’en dépit de la parenté des thèmes et de la filiation commune qui semble être revendiquée, il y a nette opposition entre les conceptions défendues dans l’un et l’autre essai.

 
Haut de pageRetour à la page précédente