Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

L’intercritique face au vivant, l’oeuvre d’Henri Atlan

  • Pages : 542 à 551
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 18-02-2015

Résumé :

Français

Sur les ouvrages de Henri Atlan, Entre le cristal et la fumée (Paris, Seuil, 1979, 287 p.); À tort et à raison (Paris, Seuil, 1986, 443 p.); La fin du génétique ? Vers de nouveaux paradigmes en biologie (Paris, INRA, 1999, 91 p.); La science est-elle inhumaine ? Essai sur la libre nécessité (Paris, Bayard, 2002, 85 p.) – L'A., qui admire le scientifique et philosophe H.A., se propose d'en expliquer les aspects déconcertants en s'attachant au « statut du vivant en tant qu'objet de science » (p. 543). Il cherche à montrer que cette « question qui se pose à l'intérieur même de la science biologique » (p. 551). Il énonce d'abord le rempart au dogmatisme qu'est l'acceptation par H.A. de « plusieurs rationalités », mais se demande si cela n'empêche pas « une critique pourtant salutaire ». Face au « déterminisme scientifique » (p. 544) qui menace « les notions de liberté et de responsabilité morale fondées sur le libre arbitre », H.A. propose d'accepter le déterminisme mais de combattre le réductionnisme fort avec un « réductionnisme faible » (p. 545) établissant « la réalité, inséparablement épistémique et ontologique, de chacun des ”niveaux d'organisation” » (p. 546), de faire la distinction entre systèmes « auto-organisés [... et systèmes ] auto-organisants » (p. 550).

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 07 décembre 2021