Rahel Antonie Friederike Varnhagen (1771-1833) est une écrivaine juive qui tient l’un des salons les plus en vue de Berlin à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Ce salon permet à Rahel de créer un lieu où les juifs et les non-juifs peuvent se voir dans une relative égalité. L’article s’intéresse à l’image de Rahel Varnhagen transmise par la correspondance de son mari avec sa sœur, la poète Rosa Maria Assing.

P. V.

/>
Logo Sips
Accueil

Abécédaire

Recherche

Intranet

Contact

Système d'information en philosophie des sciences

Logo Sips
ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Rahel Varnhagen in den Briefen Karl August Vanhagens an seine Schwester (aus des Jahren 1811-1819)

  • Pages : 453 à 463
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 08-07-2022
  • Dernière mise à jour : 08-07-2022

Résumé :

Français

Rahel Antonie Friederike Varnhagen (1771-1833) est une écrivaine juive qui tient l’un des salons les plus en vue de Berlin à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Ce salon permet à Rahel de créer un lieu où les juifs et les non-juifs peuvent se voir dans une relative égalité. L’article s’intéresse à l’image de Rahel Varnhagen transmise par la correspondance de son mari avec sa sœur, la poète Rosa Maria Assing.

P. V.

 

Résumé :

Français

Rahel Antonie Friederike Varnhagen (1771-1833) est une écrivaine juive qui tient l’un des salons les plus en vue de Berlin à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. Ce salon permet à Rahel de créer un lieu où les juifs et les non-juifs peuvent se voir dans une relative égalité. L’article s’intéresse à l’image de Rahel Varnhagen transmise par la correspondance de son mari avec sa sœur, la poète Rosa Maria Assing.

P. V.

 
Haut de pageRetour à la page précédente