Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Out of Thin Air? Diogenes on Causal Explanation

  • Pages : 106 à 120
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 14-03-2022

Résumé :

Français

L’auteur entend ici replacer la pensée de Diogène sur la causalité dans son contexte historique, en relation, en amont, à Anaximène et, en aval, à Aristote. Contre Graham[1], qui distinguait le « monisme matériel » de Diogène de la « théorie de la substance générative » d’Anaximène, Reece soutient que les raisons qui nous conduisent à admettre (ou au contraire à contester) la présence d’un monisme matériel dans leur pensée valent identiquement pour le maître et pour le disciple supposé. Bien loin de se distinguer, les deux philosophes prennent selon lui le même parti dans le débat avec les éléates, au sujet de l’existence du changement. Par ailleurs, Reece soutient que la mise en évidence par Diogène d’un «principe» explicatif des phénomènes naturels répond au même objectif méthodologique que celui qui sera ensuite affirmé par Aristote, à savoir garantir une forme d’uniformité entre les réalités, de sorte qu’elles puissent agir les unes sur les autres. Mais le Stagirite ne retient de Diogène que l’idée d’un «principe génératif unique» (qu’il prolonge et complexifie dans sa théorie du substrat) et récuse l’affirmation d’une « identité d’essence » (qui conduit Diogène à embrasser un monisme aérien). Le philosophe d’Apollonie apparaît en somme comme une première étape dans la résolution aristotélicienne du problème de la causalité.

L. M.

[1] D. W. Graham, Explaining the Cosmos: The Ionian Tradition of Scientific Philosophy, Princeton, Princeton University Press, 2006.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Lundi 27 juin 2022