Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Justice digitale 

Révolution graphique et rupture anthropologique

  • Pages : 368
  •  
  • Edition : Originale
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-13-073357-7
  •  
  • Date de création : 04-02-2021
  • Dernière mise à jour : 15-02-2022

Résumé :

Français

Cet ouvrage vise à montrer la nécessité d’une évolution continue de la justice en accord avec les innovations technologiques contemporaines, en tenant compte de ce que le numérique peut lui apporter, sans pour autant renoncer à un usage critique. Les auteurs perçoivent la révolution numérique comme une révolution symbolique, en tant que transmutation des significations sociales. De cette manière, le numérique est introduit jusqu’au cœur même de la loi, c’est-à-dire dans la production de la norme. Cette révolution symbolique implique également une révolution graphique dans la mesure où le numérique est lié à l’écriture mathématique, qui, dépourvue de propriétés linguistiques, réduit l’importance de la parole, et donc des éléments qui lui sont inhérents. Par conséquent, dans ce nouveau paradigme, la prétention d’un nouveau régime de normativité à travers la justice numérique transforme non seulement le modus operandi du droit, mais le droit lui-même, en ayant des effets en termes épistémologiques, juridiques et anthropologiques. La première partie cherche à montrer ce qu’est la justice digitale à travers une odyssée de l’histoire de l’écriture dans laquelle l’écriture informatique s’insère sous forme de codage, par le biais du traitement automatique de l’information, qui tire son origine de la formalisation mathématique comprise comme séparation entre la forme symbolique pourvue de sens et le formel syntaxique dépourvu de sens. Corrélativement, la deuxième partie vise à mettre en évidence les potentialités de la justice numérique en tant que nouvelle manière de produire du sens. En émettant la décision judiciaire à partir de la neutralité des algorithmes basés sur la recompilation et l’analyse de données massives relatives à l’affaire traitée, la justice contemporaine se transforme en justice prédictive. Finalement, la dernière partie cherche à montrer les opportunités du numérique dont la justice peut tirer profit afin de se moderniser, sans perdre le côté humain qui lui est propre, c’est-à-dire sans oublier que l’inaccessibilité totale de la décision juridique appartient précisément au domaine légal. De cette façon, guidé par les points de vue d’un juriste et d’un épistémologue, cet ouvrage a pour objectif de clarifier tant l’importance de l’introduction de la dimension numérique dans le panorama juridique et donc dans l’individu et les relations sociales, que la nécessité de la recherche d’un équilibre entre l’organisation classique de la justice et sa numérisation.

E. L. N.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Vendredi 19 août 2022