Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Spinoza, histoire et anthropologie

  • Pages : 287 à 302
  •  
  • Edition : Originale
  • Ville : Paris
  •  
  •  
  • Date de création : 18-11-2020
  • Dernière mise à jour : 18-11-2020

Résumé :

Français

L’article défend l’idée que l’on rencontre bien chez Spinoza des analyses relevant de l’anthropologie sociale, en particulier dans le Traité théologico-politique. Cette discipline cherche à comprendre, en l’absence d’institutions régulatrices clairement établies politiquement, comment des formes de régulations sociales naissent à partir des mœurs, de la circulation des passions au sein d’un groupement humain (tribu, secte, clan, nation). Il est possible de proposer une lecture où le cœur de la philosophie politique spinoziste cesse d’être la fluctuation de la puissance de la multitude en regard de la stabilité des régimes, stabilité située dans leurs institutions, mais apparaît plutôt dans la manière dont mœurs et passions entretiennent la stabilité du social au-delà de la fluctuation des régimes politiques et de leurs institutions. Cela permet de comprendre les mécanismes à l’œuvre dans une « anarchie ordonnée » (Evans-Pritchard) et d’associer à cette dernière la compréhension des arrangements politiques.

V. B.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Mercredi 29 juin 2022