Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Philosophie et logique

  • Pages : 386
  • Collection : Expériences et Raisons
  •  
  • Support : Print
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • Institution : École doctorale «Concepts et langages» de l’Université Paris-Sorbonne
  • ISBN : 978-2-84050-594-5
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 05-11-2015

Résumé :

Français

Cet ouvrage réunit quinze études dont la dispersion dans des revues ou des annales de congrès rendait jusqu’alors l’accès difficile. Ces études sur la logique sont ici réparties sous trois rubriques. Dans chacune d’elles, l’ordre adopté est l’ordre chronologique. – La première rubrique, «Regards sur la logique» (Partie I), propose quatre textes concernant le développement de cette science, et tout particulièrement de la logique inductive : – 1, «Probabilité et logique de l’argumentation selon Jacques Bernoulli», Les Études philosophiques, Paris : PUF, 1967, n° 3; – 2, «Le problème de l’application de la logique inductive», conférence inédite, Aix-en-Provence, 1972; – 3, «Sur l’ouvrage de L. Aqvist et F. Guenthner : Tense Logic», Les Études philosophiques, Paris : PUF, 1981, n° 3; – 4, «Les doctrines de la vraisemblance sont-elles un substitut viable de la logique inductive ?», in Alberto Pasquinelli dir., L’Eredità di Rudolf Carnap. Epistemologia, Filosofia delle scienze, Filodofia del linguaggio. Bologna : Clueb, 1995. – La rubrique suivante, «Les formalismes logiques et la philosophie» (Partie II), constitue le cœur de l’ouvrage; elle regroupe sept études dont chacune illustre l’aide que la logique moderne peut apporter à la réflexion philosophique : – 5, «Temps, nécessité et prédétermination», Les Études philosophiques, Paris : PUF, 1973, n° 4; – 6, «L’identité des possibles», Revue de Métaphysique et de Morale, Paris : Armand Colin, 1975, n° 3; – 7, «Le nominalisme, aujourd’hui», Cahiers Fundamenta Scientiae, séminaire sur les fondements des sciences, Université Louis Pasteur, Strasbourg, n° 87, 1978; – 8, «L’argument dominateur et le temps cyclique», Les Études philosophiques, Paris : PUF, 1983, n° 3; – 9, «L’individuation, vrai ou faux problème ?», Mérites et limites des méthodes logiques en philosophie, colloque international organisé par la Fondation Singer-Polignac en juin 1984. Paris : Vrin, 1986; – 10, «La sémantique kripkéenne et les doctrines logiques de Leibniz», Cahiers du groupe de recherche sur la philosophie et le langage, n° 10, Université des sciences agricoles de Grenoble, 1989; – 11, «Les critères du progrès scientifique», conférence inédite, Université de Malaga, 1991. – La dernière rubrique, «Études variées» (Partie III), réunit quatre textes dont les trois premiers relèvent plus directement de l’histoire, et qui montrent une égale rigueur dans l’analyse : – 12, «Le rôle de l’histoire des sciences selon Duhem», Les Études philosophiques, Paris : PUF, 1967, n° 4; – 13, «L’espace selon Bergson», Revue de Métaphysique et de Morale, Paris : Armand Colin, 1980, n° 3; – 14, «De l’usurpation géométrique», Revue philosophique, n° 4, 1985; – 15, «Le rationalisme critique en sociologie», Revue européenne des sciences sociales, t. XXXVI, 1998, n° 112, p. 147-164. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Mardi 05 juillet 2022