Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

La Mort du devin, l'émergence du démiurge. Essai sur la contingence, la viabilité et l'inertie des systèmes

  • Pages : 896
  • Collection : Le Miroir des savants
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-7010-1504-0
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 03-11-2015

Résumé :

Français

Réflexion sur les présupposés dans différents champs de la connaissance : sciences pures, sciences humaines, sciences cognitives, etc. – Depuis les premiers mythes de la création en passant par Fermat, - pour qui le rôle du devin revient à une nature minimisant le trajet d'un rayon lumineux et qui démontre que ce trajet est bien optimal -, un consensus s'est formé chez la plupart des physiciens et des mathématiciens pour accepter l'hypothèse que ce monde est le meilleur des mondes physiques et prévisibles. Peu mettent en doute que nos variables - celles qu'observe notre cerveau - ne sauraient évoluer sans pilote. Jean-Pierre Aubin l'appelle le Devin : omniscient, il connaît l'avenir, le bien et le mal, il est capable de rechercher et de trouver la meilleure parmi toutes les évolutions possibles au long du temps. Mais il est d'autres variables dont on peut se demander si elles n'échappent pas au pouvoir du Devin - les gènes, en biologie, les codes culturels, en sociologie, les prix, en économie, les idées, en sciences cognitives, d'autres encore. Jean-Pierre Aubin classe ce type de variable sous le nom de régulons et désigne le responsable de leur évolution : c'est le Démiurge. Il est myope, paresseux, mais explorateur, conservateur, mais opportuniste. Confronté à la nécessité d'adapter à chaque instant ses variables à un environnement qui lui est imposé, le Démiurge régule leur possible évolution viable. Le Devin prend des décisions optimales. Le Démiurge, lui, les prend à temps pour modifier les régulons lorsque la viabilité est en jeu. Le comportement du Devin motive depuis des siècles d'innombrables travaux mathématiques. Ce n'est que depuis trente ans que les mathématiciens élaborent des métaphores du comportement du Démiurge à l'aide de nouveaux concepts et outils mathématiques venant s'ajouter à ceux conçus pour rendre compte du monde inerte. Les décrire est l'objet de la seconde partie de cet ouvrage. Auparavant, l'auteur mène son enquête sur l'évolution dans les divers champs disciplinaires des sciences du vivant, de la biologie aux sciences cognitives, de la phylogenèse à la finance. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 08 décembre 2021