Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Philosophie de la logique

  • Pages : XXXIV-158
  • Collection : Aubier Philosophie
  • Nombre de volumes : 1
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Traduction de l’anglais [États-Unis]
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-7007-0147-0
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 03-11-2015

Résumé :

Français

Première traduction française à Paris : Aubier-Montaigne, 1975; collection «Analyse et raisons». – Dans cet ouvrage rédigé en 1969, notamment à l’occasion d’une série de conférences au Collège de France que Quine prononça cette année-là (dans sa propre version française, restée inédite), l’auteur présente l’objet, les méthodes et la portée de la logique déductive. «La logique, pour Quine comme pour les membres du Cercle de Vienne dont il a repris et critiqué l’héritage, est un outil qui permet d’éclairer les débats philosophiques; elle est le langage de la science [...]. Mais, à la différence des philosophes du Cercle de Vienne, et en particulier de son maître Rudolf Carnap, Quine n’attribue pas pour autant à la logique un statut épistémologique d’exception. La logique est une partie du grand tout de la science, [...] sur un pied d’égalité avec les mathématiques, la physique et les autres sciences. C’est là la conséquence de la critique par Quine du mythe de l’analyticité, selon lequel il y aurait des vérités – celles de la logique et, par réduction, des mathématiques – qui ne dépendraient pas du monde mais seulement du langage. Philosophie de la logique est commandé par cette double perspective : d’un côté, il s’agit de proposer une reconstruction de la logique classique qui soit en harmonie avec le rôle d’arbitre accordé au “point de vue logique”, et d’un autre, Quine doit préciser le statut qu’il accorde à cette partie de la science, pour expliquer en quel sens les vérités logiques, tout en étant des vérités “comme les autres” s’imposent à nous par leur évidence. C’est ainsi qu’on retrouve dans ce livre les grands thèmes de la philosophie quinienne, qu’il s’agisse du rejet des concepts intensionnels ou de l’utilisation philosophique de la situation de traduction» (Introd. p. VII-VIII). – 1. Signification et vérité: – 2. Grammaire; – 3. Vérité; – 4. Vérité logique; – 5. Étendue de la logique; – 6. Logiques déviationnistes; – 7. Sur quoi repose la vérité logique. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Lundi 06 décembre 2021