Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

COLLECTIF

Qu’appelle-t-on aujourd’hui les sciences de la complexité ? Langages, réseaux, marchés, territoires

  • Pages : VI-346
  • Collection : Philosophie des sciences
  • Nombre de volumes : 1
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • Institution : Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et des Techniques (IHPST)
  • ISBN : 978-2-311-00217-1
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 03-11-2015

Résumé :

Français

Cet ouvrage repose en partie sur les travaux du colloque intitulé Systèmes complexes en sciences humaines et sociales, organisé par le Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, du 26 mai au 2 juin 2007. – Dans la plupart des sciences, on sait aujourd'hui que les sujets étudiés sont des systèmes complexes. Ce qui signifie qu'ils sont composés d'un grand nombre de constituants en interaction et que prédire leur comportement demande des méthodes radicalement nouvelles. Cet ouvrage présente ces méthodes et leur application possible dans différents domaines des sciences sociales et humaines. – Les applications de la théorie des systèmes complexes - également appelée sciences de la complexité - couvrent un champ extrêmement vaste ; il touche de larges secteurs de la physique (systèmes désordonnés, phénomènes de percolation, etc.), de la biologie (système génétique, système immunitaire, systèmes écologiques, etc.) mais aussi l'ensemble des sciences cognitives et des sciences économiques et sociales. C'est ainsi que la plupart des objets dont l'étude entre dans le champ des sciences de l'homme et de la société relèvent des sciences de la complexité. Dans ce domaine pluridisciplinaire, les nombreuses disciplines concernées par des objets complexes empruntent désormais leurs outils à la physique et à la biologie, qu'il s'agisse, entre autres, de l'économie, de la géographie, de la linguistique ou des sciences cognitives. M.-M. V.

 

Articles :

pages 11 à 14

Introduction

PEPERKAMP Sharon

pages 15 à 35

Éléments pour une morphogenèse des unités du langage

SCHWARTZ Jean-Luc

pages 37 à 65

Les systèmes sonores des langues comme systèmes complexes

COUPÉ Christophe, MARSICO Egidio, PELLEGRINO François

pages 69 à 71

Introduction

WEISBUCH Gérard

pages 73 à 101

La connexion des réseaux comme facteur de changement institutionnel. L’exemple des vins de Bourgogne

BOYER Robert, BOYER Denis, LAFERTÉ Gilles

pages 103 à 125

Dynamique des réseaux sociaux et apprentissage collectif : le cas du tribunal de commerce de Paris

LAZEGA Emmanuel, MOUNIER Lise, TUBARO Paola

pages 129 à 132

Introduction

WALLISER Bernard, ORLÉAN André

pages 133 à 154

Choix sous influence sociale : heurs et malheurs de la coordination

NADAL Jean-Pierre, GORDON Mirta B.

pages 155 à 183

Impact de l’organisation du marché. Comparaison de la négociation de gré à gré et des enchères descendantes

KIRMAN Alan, MOULET Sonia

pages 185 à 209

Une analyse de la complexité des dynamiques financières à l’aide de modèles multi-agents

BEAUFILS Bruno, BRANDOUY Olivier, MATHIEU Philippe

pages 213 à 220

Introduction

PUMAIN Denise

pages 221 à 241

Modélisation d’un système pathogène complexe : la peste

BANOS Arnaud, LAPERRIÈRE Vincent

pages 243 à 270

Fonds structurels européens et interactions régionales

ELISSALDE Bernard, LANGLOIS Patrice, GOYAT Dominique

pages 271 à 299

Comparer deux types de systèmes de villes par la modélisation multi-agents (Europe, États-Unis)

PUMAIN Denise, BRETAGNOLLE Anne

pages 301 à 328

Le bassin versant : de l’unité spatiale aux sous-unités fonctionnelles

LANGLOIS Patrice, DELAHAYE Daniel, DOUVINET Johnny

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021