Logo UFCLogo SIPS

Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Philosophie des sciences de la matière

  • Pages : 328
  • Collection : Acteurs de la Science
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-296-02749-7
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 03-11-2015

Résumé :

Français

Les scientifiques poursuivent-ils encore un idéal de connaissance, que l’on prétendait jadis universelle ? L’aventure scientifique moderne se caractérisant par une démultiplication de disciplines sur-spécialisées, l’ouvrage interroge cet éclatement de la connaissance qui entretient deux idées constitutives de notre post-modernité : – 1. il ne serait plus possible pour un esprit d’aujourd’hui de maîtriser l’essentiel des connaissances scientifiques de son temps; – 2. du fait que la connaissance puisse dépendre de points de vue, nous concluons que les concepts d’objectivité, de vérité ou d’universalité n’ont plus d’avenir. Or ces deux idées sont les conséquences d’un renoncement, car l’éclatement de la connaissance montre davantage les difficultés du sujet que l’état réel de nos connaissances. C’est le sujet qui déclare la synthèse impossible et délaisse la philosophie comme possible langue commune à toutes les raisons humaines. C’est donc en s’incluant comme sujet dans la réflexion et en cherchant l’élargissement philosophique qu’on propose ici une synthèse des connaissances contemporaines sur la matière. – Avant-propos : L’avenir de la science; – 1. Introduction : Métaphysique, épistémologie et philosophie des sciences; Un livre de philosophie des sciences; La notion de connaissance in-vivo; Atomisme, réductionnisme et déterminisme; Les trois complexités; L’homme au milieu du complexe; – 2. La matière quantique : Petite histoire d’un adjectif; Une matière non localisée; Une matière molle; Une matière qui ne se conserve pas; Pythagore et Aristote contre Démocrite; La non-séparabilité quantique; – 3. La mesure quantique : La philosophie au chevet de l’interprétation; Le chat de Schrödinger; Le principe d’incertitude; L’indéterminisme quantique; La recherche des variables cachées; Indéterminisme, localité et causalité; L’interprétation de Copenhague; La théorie de la décohérence; La nature de l’objectivité scientifique; Une connaissance in-vivo; – 4. La physique macroscopique : La diversité du monde macroscopique; La mécanique des milieux continus; Thermodynamique et physique statistique; La chimie ou les limites de la physique; Un monde irréversible; Les notions de chaos et de systèmes; La complexité dans les sciences de la matière; – 5. L’astrophysique : La cosmographie; La cosmologie; Relativité générale et big-bang; Les énigmes actuelles de la cosmologie; La cosmogonie; – 6. La biologie : Le problème de la définition de la vie; Les différentes théories de l’évolution; Le principe anthropologique et le problème de la finalité; Le matérialisme biologique; – 7. Qu’est-ce que la science aujourd’hui ? : Dialogue entre théorie et expérience; Reproductibilité des faits et prédiction; Pertinence des concepts et des niveaux de description; Une généralité toujours précaire; Quelque chose échappe; Le doute, mon cher Watson !; – 8. Conclusion. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Dimanche 13 juin 2021