Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

COLLECTIF

Logique et connaissance scientifique

  • Pages : XVI-1345
  • Collection : Encyclopédie de la Pléiade
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 26-09-2015

Résumé :

Français

Le problème de la connaissance est ici abordé selon une méthodologie privilégiant l’idée que les connaissances comportent des modes de structuration imprévisibles, multiples et sans cesse renouvelés : leur analyse ne peut alors procéder efficacement qu’après leur constitution, ou au cours de leur création. Les courants de l’épistémologie contemporaine font aujourd’hui corps avec les sciences elles-mêmes, en ce sens que les transformations des diverses disciplines ont entraîné des crises et des réorganisations obligeant les savants à examiner les conditions mêmes de leur savoir, donc en fait à construire des épistémologies. Le problème des “fondements” n’est plus réservé à une discipline extérieure à la science comme telle. La complexité des tâches de l’épistémologie contemporaine est double, en ce sens qu’elle doit traiter de toutes les formes de connaissance et, pour chacune d’entre elles, elle doit en traiter à une multiplicité de points de vue interdépendants et complémentaires : celui du spécialiste de la science considérée, celui du logicien, et les points de vue historico-critiques et socio-ou psycho-génétiques sinon éthologiques. L’impossibilité d’exposer de façon complète les problèmes abordés dans cet ouvrage impose et légitime de procéder par échantillonnage, en choisissant les questions selon le niveau de leurs solutions actuelles, et non pas en vertu d’un plan plus ou moins exhaustif qui se serait avéré artificiel ou irréalisable. – I. «Nature et méthodes de l’épistémologie»; – II. «Logique»; – III. «Épistémologie des mathématiques»; – IV. «Épistémologie de la physique»; – V. «Épistémologie de la biologie»; – VI. «Épistémologie des sciences humaines»; – VII. «Classification des sciences et principaux courants épistémologiques contemporains». M.-M. V.

 

Articles :

pages 3 à 61

L’épistémologie et ses variétés

PIAGET Jean

pages 62 à 132

Les méthodes de l’épistémologie

PIAGET Jean

pages 135 à 289

Historique. Logique des classes et des propositions. Logique des prédicats. Logiques modales

GRIZE Jean-Blaise

pages 290 à 311

Syntaxe, sémantique et pragmatique

APOSTEL Léo

pages 312 à 333

Les limites de la formalisation

LADRIÈRE Jean

pages 334 à 356

Critique du réductionnisme

DUBARLE Dominique

pages 357 à 374

Logique et dialectique

APOSTEL Léo

pages 375 à 399

Épistémologie de la logique

PIAGET Jean

pages 403 à 423

Les données génétiques

PIAGET Jean

pages 424 à 438

Méthodes techniques et problèmes épistémologiques

PAPERT Seymour

pages 439 à 464

Une crise de développement exemplaire : la “découverte” des nombres irrationnels

DESANTI Jean-Toussaint

pages 465 à 473

L’invention en mathématiques

LERAY Jean

pages 474 à 485

Remarques sur les mathématiques et la réalité

LICHNEROWICZ André

pages 486 à 511

Structures et catégories

PAPERT Seymour

pages 512 à 525

Remarques sur l’épistémologie mathématique des nombres naturels

GRIZE Jean-Blaise

pages 526 à 553

Épistémologie des probabilités

MATALON Benjamin

pages 554 à 596

Les problèmes principaux de l’épistémologie des mathématiques

PIAGET Jean

pages 599 à 622

Les données génétiques de l’épistémologie physique

PIAGET Jean

pages 623 à 705

Les concepts physiques

ULLMO Jean

pages 706 à 725

Les représentations concrètes en microphysique

BROGLIE Louis de

pages 726 à 753

La grandeur physique “temps”

COSTA DE BEAUREGARD Olivier

pages 754 à 778

Les relations entre le sujet et l’objet dans la connaissance physique

PIAGET Jean

pages 781 à 821

Situation épistémologique de la biologie

MEYER François

pages 822 à 840

Épistémologie de la cybernétique

PAPERT Seymour

pages 841 à 861

Remarques sur la finalité

PAPERT Seymour

pages 862 à 892

Biologie, théories du développement et dialectique

NOWINSKI Czeslaw

pages 893 à 923

Les deux problèmes principaux de l’épistémologie biologique

PIAGET Jean

pages 927 à 991

Épistémologie de la psychologie

GRÉCO Pierre

pages 992 à 1018

Épistémologie de la sociologie

GOLDMANN Lucien

pages 1019 à 1055

Épistémologie économique

GRANGER Gilles-Gaston

pages 1056 à 1096

Épistémologie de la linguistique

APOSTEL Léo

pages 1097 à 1113

Sur l’épistémologie du hasard dans les sciences sociales. Invariance des lois et vérification des prédictions

MANDELBROT Benoît B.

pages 1114 à 1146

Les deux problèmes principaux de l’épistémologie des sciences de l’homme

PIAGET Jean

pages 1149 à 1224

Le système et la classification des sciences

PIAGET Jean

pages 1225 à 1271

Les courants de l’épistémologie scientifique contemporaine

PIAGET Jean

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 19 octobre 2021