Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Histoire des méthodes scientifiques. Du théorème de Thalès au clonage

  • Année : 2006
  • Éditeur : Bréal
  • Pages : 156
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Seconde édition
  • Ville : Rosny-sous-Bois
  •  
  • ISBN : 2-7495-0649-2
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 21-10-2015

Résumé :

Français

La première édition (Ibid., 1994, coll. «Amphi. Culture générale»), porte comme sous-titre : Du théorème de Thalès à la fécondation in vitro. – État des lieux de l'évolution de la science à travers les grandes découvertes. De l'invention de la démonstration chez les philosophes grecs à la conception de la méthode illustrée par les sources mathématiques ou la pensée de Descartes, en passant par les règles de la science expérimentale, les étapes épistémologiques ou les questions éthiques. – Chap. I, L’établissement de la vérité (Les critères de la vérité – matérielle, – formelle, – autoréférentielle; Le raisonnement; La vérification; La falsifiabilité d’un énoncé); – Chap. II, L’invention de la démonstration par les Grecs (La démarche pythagoricienne; La démarche euclidienne; Le passage de montrer à démontrer); – Chap. III, Qu’est-ce qu’une méthode ? (L’objectif de R. Descartes; Les sources mathématiques de la méthode de Descartes; Les quatre règles de la méthode); – Chap. IV, Les règles de la méthode expérimentale (La révolution copernicienne; L’intuition de F. Bacon; La codification de Claude Bernard; La nécessité des idées); – Chap. V, Les expériences de B. Pascal sur le vide (Les expériences nouvelles touchant le vide; La grande expérience du Puy de Dôme; L’expérience du vide par le vide; L’équilibre général de la matière); – Chap. VI, Les faits et la théorie (La conception empiriste de la science; La conception rationaliste de la science; La conception kantienne de la science; La construction du fait par l’idée); – Chap. VII, Les systèmes astronomiques de la Renaissance (Le système de Ptolémée; La formation du système copernicien; Tycho Brahé; Jean Képler; Du monde clos à l’univers infini); – Chap. VIII, L’affaire Galilée (La formation de Galilée; Ses recherches; La montée de l’affaire; L’affaire elle-même; La question des responsabilités); – Chap. IX, L’affaire de l’évolution et l’affaire de la génération spontanée (Le fixisme; La théorie de Lamarck; La théorie de Darwin; L’hétérogénèse; La position de Pouchet; La position de Louis Pasteur; Les deux conceptions de la science; L’expérience cruciale de Pasteur; La sanction des idées par l’expérience); – Chap. X, La notion d’obstacle épistémologique (La philosophie du non de G. Bachelard; La morale intellectuelle de G. Bachelard); – Chap. XI, Qu’est-ce qui fait avancer la science ? (L’unification du symbole algébrique; Le déroulement du progrès scientifique; Les facteurs du progrès scientifique; L’obstacle épistémologique de la récurrence); – Chap. XII, Éthique et biologie (L’éthique de Claude Bernard; L’eugénisme; Le code de Nuremberg; Le clonage humain). M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Jeudi 30 juin 2022