Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

COLLECTIF

Philosophies de la perception : phénoménologie, grammaire et sciences cognitives

  • Pages : 320
  • Collection : Collection du Collège de France
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • Institution : Collège de France
  • ISBN : 2-7381-1352-4
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 21-10-2015

Résumé :

Français

Ouvrage issu des travaux du séminaire organisé par Jacques Bouveresse au Collège de France, de février à mai 2002, sur le thème “Approches de la perception : phénoménologie, grammaire et sciences cognitives”. – Pour la philosophie de la perception, ce recueil constitue un véritable état des lieux. Dans une perspective résolument pluraliste, il permet en effet de confronter et de faire se répondre trois approches, qui trop souvent s’ignorent, du problème de la perception : – celle de la phénoménologie, qui continue à représenter pour beaucoup de philosophes la tradition majeure dans le domaine de la philosophie de la perception, – celle des partisans du traitement “grammatical” de la question et des questions philosophiques en général à la manière de Wittgenstein, – celle, enfin, des praticiens des sciences cognitives et des neurosciences dont le mode de traitement des problèmes est à la fois plus empirique, plus respectueux des acquis récents de la science et plus conforme aux exigences du naturalisme. – Les communications sont distribuées selon cinq axes principaux : – I. Voir la réalité : Jocelyn Benoist, “Image scientifique et image manifeste du monde” ; Louis Allix, “Voyons-nous directement la réalité extérieure ?”. – II. Espace et mouvement : Jean Petitot, “Neurogéométrie et phénoménologie de la perception” ; Jérôme Dokic, “L’espace de la perception et de l’imagination” ; Alain Berthoz, “Stratégies cognitives et mémoire spatiale”. – III. Qualités, couleurs, transparence : François Clémentz, “Le concept de propriété phénoménale” ; Jacques Bouveresse, “Y a-t-il une ‘logique des couleurs’ ?” ; Jean-Maurice Monnoyer, “La transparence et le caractère double de l’expérience”. – IV. Voir, voir comme et penser : Christiane Chauviré, “Perception visuelle et mathématiques chez Peirce et Wittgenstein” ; Jean-Jacques Rosat, “Comment décrire ce que nous nommons ‘voir’ ? : Wittgenstein lecteur de Köhler ”. – V. Concept, contenu, représentation : Pascal Engel, “Le contenu de la perception est-il conceptuel ?” ; Élisabeth Pacherie, “Modes de structuration des contenus perceptifs visuels” ; Sandra Laugier, “La perception est-elle une représentation ?”. – Présentation des auteurs pp. 315-317. M.-M. V.

 

Articles :

pages 11 à 30

Image scientifique et image manifeste du monde

BENOIST Jocelyn

pages 31 à 49

Voyons-nous directement la réalité extérieure

ALLIX Louis

pages 53 à 76

Neurogéométrie et phénoménologie de la perception

PETITOT Jean

pages 77 à 99

L’espace de la perception et de l’imagination

DOKIC Jérôme

pages 101 à 129

Stratégies cognitives et mémoire spatiale

BERTHOZ Alain

pages 133 à 155

Le concept de propriété phénoménale

CLÉMENTZ François

pages 157 à 172

Y a-t-il une “logique des couleurs” ?

BOUVERESSE Jacques

pages 173 à 197

La transparence et le caractère double de l’expérience

MONNOYER Jean-Maurice

pages 201 à 217

Perception visuelle et mathématiques chez Peirce et Wittgenstein

CHAUVIRÉ Christiane

pages 219 à 240

Comment décrire ce que nous nommons “voir” ?

ROSAT Jean-Jacques

pages 243 à 261

Le contenu de la perception est-il conceptuel ?

ENGEL Pascal

pages 263 à 289

Modes de structuration des contenus perceptifs visuels

PACHERIE Élisabeth

pages 291 à 313

La perception est-elle une représentation ?

LAUGIER Sandra

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Lundi 18 octobre 2021