Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Aux origines de l’épistémologie sociale : principe communautaire de l’enquête et sciences sociales

  • Pages : 159 à 172
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Originale
  •  
  •  
  • Date de création : 21-12-2017
  • Dernière mise à jour : 21-12-2017

Résumé :

Français

Distinguant épistémologie sociale (la réflexion épistémologique appliquée aux groupes sociaux) et épistémologie sociale (l’étude scientifique de ces groupes), l’article conteste la conception commune du rapport de Peirce aux sciences sociales. Il montre que Peirce a théorisé les croyances, la vérité et la logique comme intrinsèquement sociales, à travers : une théorie de la connaissance fondée sur l’enquête des chercheurs ; une définition de la vérité et de la réalité comme ce qui résulte de la fin de l’enquête ; une description de la méthode scientifique et une conception de la logique comme étant intrinsèquement sociales. De plus, Peirce s’est intéressé aux méthodes scientifiques d’analyse de la société (prise comme objet d’étude philosophique), comme en témoignent ses remarques sur la sociologie et l’économie notamment. Enfin, sa théorie de la communauté s’accompagne d’une demande de justice sociale, basée sur sa conception anti-utilitariste et « agapastique » ou « socialiste ». Ph. S.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021