Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Expertise en temps de science post-normale

  • Pages : 81 à 101
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Originale
  •  
  •  
  • Date de création : 21-12-2017
  • Dernière mise à jour : 21-12-2017

Résumé :

Français

L’article interroge la notion de « consensus » en science. Il oppose la science académique et la science « post-normale » d’après-guerre, qui n’obéit plus aux normes mertoniennes de la première. Ces deux sciences diffèrent en termes d’« heuristique collective » : la première est étrangère à la notion de consensus, tandis que la seconde pose la question de la « compétence sur la compétence » de scientifiques amenés à intervenir au-delà de leur domaine de spécialisation. La science post-normale instaure des moyens directs de gouvernance de la recherche, qui ont des avantages organisationnels mais aussi un coût cognitif. L’histoire de la bombe H illustre le problème de la compétence sur la compétence, et la nécessité de garde-fous scientifiques internes face aux prises de décision centralisées. Les sciences du climat sont un exemple de science post-académique, orientée par le politique et visant l’obtention d’un consensus, au détriment de l’éthos mertonien et de leur propre crédibilité. Ph. S.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Dimanche 17 octobre 2021