Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

L'éradication de la variole : leçons pour l'épistémologie et la politique

  • Pages : 41 à 60
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Originale
  •  
  •  
  • Date de création : 21-12-2017
  • Dernière mise à jour : 21-12-2017

Résumé :

Français

L’éradication de la variole constitue un exemple intéressant d’étude des relations entre science moderne et connaissances « traditionnelles », que l’épistémologie analytique, conceptuelle et anti-relativiste, aborde de façon simplificatrice et non pertinente vis-à-vis de la réalité historique. Ainsi, en Inde, les pratiques religieuses ont eu des effets bénéfiques sur la santé des populations : le récit de Shitala Devi (déesse hindoue de la variole), combiné à la pratique de la variolisation (et non pas seul, bien sûr), bénéficie d’un soutien empirique certain. Le relativisme est donc partiellement vrai dans la mesure où il affirme que pour toute thèse, il existe des circonstances dans lesquelles il est raisonnable d’y adhérer. Le programme d’éradication comporte également des dimensions technologique (aiguille bifurquée), politique (colonisation britannique) et sociale (proximité respective des classes dirigeante et populaire entre pays) qu’on ne peut ignorer pour expliquer son succès. Ph. S.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021