Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Voltaire newtonien : le combat d’un philosophe pour la science

  • Pages : VI-120
  • Collection : Inflexions
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 2-7117-5374-3
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 20-10-2015

Résumé :

Français

On ignore souvent qu’au XVIIIe siècle, les Français ont appris ce qu’était la loi de l’attraction universelle en lisant Voltaire. Newton avait fait paraître à Londres son célèbre ouvrage Philosophiæ Naturalis Principia Mathematica (Principes mathématiques de la philosophie naturelle) en 1687 mais, cinquante ans plus tard, on est toujours majoritairement cartésien en France, y compris dans l’Académie royale des sciences de Paris, dont le secrétaire perpétuel, Fontenelle, restera fidèle à Descartes jusqu’à sa mort, en 1757, Descartes que Newton a lu, critiqué et dont l’œuvre, précisément, est impensable sans celle du philosophe. Lequel, de Descartes ou Newton, a-t-il raison ? Et doit-on choisir ? Voltaire choisit : ce sera Newton. Et «Voltaire newtonien» rédige, après s’être instruit auprès de sa compagne la Marquise du Châtelet, ses fameux Éléments de la philosophie de Newton dont la première édition de 1738 à Amsterdam n’est pas achevée de sa main et paraît sans son consentement, immédiatement suivie la même année d’une deuxième édition en France, avant la troisième édition augmentée de 1741, édition de référence utilisée ici. Ce sont les leçons de ce texte capital que l’A. entend tirer, en l’insérant dans les débats philosophiques et théologiques qui animent les années 1730-1750. – L’idée, déconcertante, d’attraction a mis longtemps à s’imposer : la Première Partie de l’ouvrage développe ce point en étudiant, d’une part, la manière dont Newton introduit ce concept et, d’autre part, en cherchant à dégager les raisons de sa difficile légitimation (I. «Le concept d’attraction avant et après Voltaire»). – La Seconde Partie analyse la stratégie de Voltaire pour diffuser ce concept de Newton et son système du monde, avant de faire un état des lieux au milieu du siècle : les concepts de la science sont désormais newtoniens (II. «La présentation de l’attraction dans les Éléments de la philosophie de Newton. La manière de Voltaire»). – Annexes; – Biographie de Voltaire; – Sources des illustrations; – Bibliogr.; – Index des noms propres. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 03 décembre 2021