Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

De la combinatoire aux probabilités

La combinatoire de Cardan à Jacques Bernoulli

  • Pages : 173
  • Collection : Algorithme
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  •  
  • Date de création : 01-05-2017
  • Dernière mise à jour : 01-05-2017

Résumé :

Français

Le calcul des probabilités est « un cas de l'histoire des sciences ». On expliquera sa « constitution tardive » par ses difficultés d’accès, son statut épistémologique (appartenance aux mathématiques pures et, en même temps, aux domaines d’ « application » des mathématiques); certes, mais aussi par l'« entrave », ajoute l’Auteur qui se réclame du « matérialisme » idéologique de la « philosophie » et de ses contradictions. — Il ne s'agit toutefois encore dans ces pages que de préliminaires à une histoire qui ne commence qu’après J. Bernoulli (mort en 1705), avec la Théorie analytique des probablités de Laplace, 1812. D’une part, est étudiée ici « L'avant-scène philosophique », ce qui conduit de Caméade à ... Bachelard et à Poincaré dont on nous montre les « ambiguïtés » (pp. 15 à 52), pour ne rien dire des confusions (sur la notion de preuve, d ’indéterminisme, etc...). D’autre part, la partie historique (pp. 67­ 162) examine les apports successifs de Pascal, de Huygens (1657), de Leibniz et de J. Bernoulli. À propos de Pascal et de Leibniz, l'apport scientifique est particulièrement confronté avec les préoccupations philosophiques et religieuses et donne lieu à chaque fois à une appréciation historique complexe. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Samedi 29 janvier 2022