Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

La Fabrication de la science

  • Pages : 167
  • Collection : Sciences et société
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Traduction de l’anglais
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 2-7071-2084-7
  •  
  • Date de création : 01-12-2015
  • Dernière mise à jour : 02-12-2015

Résumé :

Français

Faisant suite à Qu'est-ce que la science ?, qui soumettait à une critique attentive certaines des formulations classiques de la science et de ses méthodes, sans y proposer pour autant d'alternative élaborée, le présent ouvrage entend aller plus loin dans la présentation de ses arguments et démontrer que la position tenue n'est pas celle d'un scepticisme radical, refusant tout statut distinctif et objectif au savoir scientifique. Si l'auteur persiste à rejeter « les interprétations philosophiques orthodoxes » de ce que l'on appelle la méthode scientifique, il entend montrer comment une certaine défense de la science en tant que savoir objectif reste néanmoins possible. – S'il rejette comme axiomatisation de la connaissance aussi bien le positivisme de Karl Popper que le relativisme de Paul Feyerabend, le premier parce qu'il contredit l'histoire des sciences, le second car il est incapable de démarquer sciences et pseudo-science, Chalmers propose comme alternative de définir les sciences comme description uniforme du monde, et afin de mesurer leur succès, de mesurer comment les sciences atteignent ce but. Il reste lui-même sur le progrès (en accord avec Lakatos), mais sans voir le cercle du point de vue de la théorie marxiste de l'histoire (Popper et Lakatos pensent qu'elle n'est pas scientifique) : le progrès (le développement monotone des forces productives) est le moteur de l'histoire, et la science en est une superstructure. Tout comme chez Popper, l'accent est mis sur les critères de démarcation entre science et pseudo-science. – 1. Les aspects politiques de la philosophie des sciences; – 2. Contre une méthode universelle; – 3. Le but de la science; – 4. Objectivation de l'observation; – 5. L'expérimentation; – 6. Science et sociologie du savoir; – 7. Deux études de cas sociologiques; – 8. La dimension sociale et politique de la science. – Annexe : L'extraordinaire préhistoire de la loi de la réfraction. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Samedi 23 octobre 2021