Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Théorie quantique et philosophie transcendantale

Dialogues possibles

  • Pages : 398
  • Collection : Visions des sciences
  • Nombre de volumes : 1
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-7056-8319-1
  • URL : Lien externe
  •  
  • Date de création : 04-02-2015
  • Dernière mise à jour : 04-02-2015

Résumé :

Français

Se concentrant sur les différences entre la constitution de l’objectivité dans la mécanique classique et dans la mécanique quantique, cet ouvrage explore les interprétations transcendantales de la théorie quantique standard. Patricia Kauark-Leite y examine les changements épistémologiques apportés par la physique quantique pour vérifier si la philosophie transcendantale est toujours valide. Elle dresse un bilan des différentes approches transcendantales, montrant les modulations des principes a priori pour expliquer le problème de l’objectivation en mécanique quantique. En conclusion, elle défend et adopte une interprétation pragmatique transcendantale, dont la tâche principale est de donner une justification philosophique à la dimension nécessairement intersubjective de l’objectivité quantique. – Table analytique : – I. Une introduction au problème -- Pourquoi encore Kant ? -- La pertinence du point de vue transcendantal dans l'analyse de la théorie quantique -- Le problème de la constitution de la matière du point de vue de Kant -- Mécanique quantique et limites du kantisme -- Les conditions de limitation de notre connaissance dans l'interprétation complémentaire de Bohr -- De la pluralité d'interprétations en mécanique quantique -- La notion de limitation dans le contexte transcendantal -- Les nouvelles conditions de limitation imposées par la théorie quantique standard -- La première condition de limitation : le postulat quantique -- La deuxième condition de limitation : le principe de correspondance -- La troisième condition de limitation : la règle de Born et l'interprétation probabiliste de la fonction d'onde -- La quatrième condition de limitation : les relations d'incertitude -- La cinquième condition de limitation : le principe de complémentarité -- Quelques remarques sur les divergences parmi les interprètes de Copenhague -- Ce qui reste de Kant dans l'approche bohrienne -- Le principe transcendantal de causalité face à l'indéterminisme quantique -- Grete Hermann et la loi de causalité prise à rebours -- La défense du projet kantien -- La séparation entre causalité et déterminisme -- Le critère de-prédiction de la causalité médiate rétrodictive -- La causalité rétrodictive et le rôle des images intuitives -- L'approche relationnelle de la théorie quantique -- La dissymétrie entre explication et prédiction -- Les controverses sur la complétude et la nécessité de l'explication causale -- Causalité et principe de raison suffisante -- Le rôle des analogies -- La disjonction entre analogie de l'expérience et anticipation de la perception -- Philosophie critique et interprétation complémentaire -- Cassirer et le problème de la causalité en théorie quantique -- Le déplacement proposé par Cassirer -- La révision de la solution de Grete Hermann -- Le tournant helmholtzien vers la causalité comme idéal régulateur -- Causalité empirique et causalité transcendantale -- Causalité transcendantale et mécanique quantique -- L'objectivation en mécanique quantique en tant que problème transcendantal -- Les approches transcendantales de Peter Mittelstaedt au problème de la mesure en théorie quantique -- Le problème de l'objectivation dans le cas de mesures bien définies -- Le clivage propriétés objectives/propriétés non-objectives -- Quelques remarques sur l'emploi du terme propriété -- La question de l'objectivité et de la non-objectivité des propriétés -- La validité limitée du principe de la permanence de la substance -- La validité limitée du principe de causalité -- Objectivité transcendantale et incomplétude -- Le problème de l'objectivation dans le cas de mesures imprécises -- Relativité ontologique et objectivité transcendantale -- Le programme de relativisation des a priori -- Les insuffisances du programme de limitation des a priori -- Relativisant l'a priori -- L'a priori fonctionnel -- Von Weizsâcker : relativisation de l'a priori et unité de la nature -- Historicité des a priori -- L'a priori relationnel -- Le renoncement à l'objectivation -- – II. La critique du relativisme historique -- La symétrie comme principe unificateur de la science de la nature -- L'unité de la nature -- L'approche transcendantale de Jean Petitot -- La dimension prescriptive normative des principes transcendantaux -- La régionalisation de l'Esthétique transcendantale -- La nouvelle construction des catégories -- Le rôle constitutif de la symétrie en physique -- L'objectivité quantique -- Vers une approche pragmatiste transcendantale en mécanique quantique -- Le problème du langage ordinaire en mécanique quantique -- La sémantique analytique en mécanique quantique -- La dichotomie entre le langage observationnel et le langage théorique -- Explication et prédiction dans le cadre du sémantisme de Carnap et Hempel -- Les limites du sémantisme analytique -- Le tournant pragmatico-linguistique dans la philosophie contemporaine -- L'a priori pragmatico-analytique de C.-I. Lewis -- Le pragmatisme transcendantal -- L'interprétation de Bohr dans l'optique pragmatico-transcendantale -- M. Bitbol et la justification pragmatico-transcendantale de la mécanique quantique.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Samedi 23 octobre 2021