Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

La vocation et le métier de philosophe

Pour une sociologie de la philosophie dans la France contemporaine

  • Année : 2007
  • Éditeur : Seuil
  • Pages : 307
  • Collection : Liber
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : 1re édition
  • Ville : Paris
  •  
  • Institution : EHESS
  • ISBN : 978-2-02-096339-8
  • URL : Lien externe
  •  
  • Date de création : 23-01-2015
  • Dernière mise à jour : 19-05-2015

Résumé :

Français

Ce livre propose une sociologie de la philosophie, c’est-à-dire du métier de philosophe, dans la France contemporaine. L’introduction sert à la défense d’une forme de « réalisme sociologique » appliqué à la philosophie, dans le sillage de Pierre Bourdieu : non seulement il ne s’agit pas de réduire la philosophie à sa réalité sociale, mais en plus la sociologie de la philosophie serait elle-même une activité philosophique. La première partie porte sur la définition, en France, de la philosophie comme discipline, en la rapportant dans un premier chapitre à la doctrine qui en exprime les valeurs et la fonction, ainsi qu’à la réalité sociologique de ceux qui l’enseignent. Dans un deuxième chapitre, c’est l’exercice de la dissertation qui est examiné aussi bien selon les types de sujets, le rapport aux sciences, l’esprit de l’exercice. La deuxième partie, beaucoup plus longue, porte sur les structures et figures du champ philosophique français de 1970 à 2000. Ce sont les frontières du champ philosophique qui sont l’objet du chapitre 3, à travers l’analyse de l’émission des titres scolaires, du journalisme philosophique et de la création du Collège de philosophie. Dans le chapitre 4, l’auteur décrit d’abord la configuration générale du champ universitaire et des critères d’excellence intellectuelle qui lui sont liée, puis ses différentes tensions entre le pôle rationaliste et le pôle spiritualiste au début du 20e siècle, ou entre deux cultures philosophiques représentées par Derrida et Bouveresse, les tensions provoquées par le cas Heidegger, l’affaire Sokal et Bricmont, ou encore les tentatives de refonte des programmes. Le cinquième chapitre est une étude de différentes positions académiques à partir de la publication par le journal Le Monde d’une série de douze leçons de philosophie en 1982. – Notes en fin d'ouvrage. P. F.

Anglais

This book proposes a sociology of philosophy, that is to say a sociology of the profession of philosopher in France. The introduction aims at the defence of a form of “sociological realism” applied to philosophy, in Bourdieu’s way: not only the aim is not to reduce philosophy to its social reality but this sociology of philosophy is in itself a philosophical activity. The first part is about the definition, in France, of philosophy as a discipline. In a first chapter, it is related to the doctrine that expresses its values and functions, and also to the sociological reality of those who teach philosophy. In a second chapter, the exercise of dissertation is considered according to the different kinds of themes, the relation to sciences, the spirit of the exercise. The second part, which is the longest, is about the structures and figures of the French philosophical field from 1970 to 2000. The object of the chapter three is the frontiers of the philosophical field, through the analysis of the emission of scholarly titles, of philosophical journalism and of the creation of the “Collège de Philosophie”. In the chapter four, the author describes first the general configuration of the university field and the criteria of intellectual excellence, then its different tensions between the rationalist pole and the spiritualist pole at the beginning of the 20th, between two philosophical cultures represented by Derrida and Bouveresse, the tensions provocated by Heidegger’s case and Sokal and Bricmont’s case, or the attempt to reform the teaching’s programs for philosophy in high schools. The chapter five is a study of different academic positions on the basis of the publication by Le Monde of a series of twelve philosophy lessons in 1982. – Notes at the end of the book. P. F.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Samedi 02 juillet 2022