Logo UFCLogo SIPS

Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Sociétés et mentalités

La science historique de Marc Bloch

  • Pages : 352
  • Collection : Philosophie
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Originale
  • Ville : Paris
  •  
  • Institution : Centre Marc Bloch, CNRS-MAEE (USR3130 - UMIFRE 14), Berlin
  • ISBN : 978-2-7056-8311-5
  •  
  • Date de création : 04-09-2014
  • Dernière mise à jour : 02-03-2015

Résumé :

Français

[Texte remanié de : Thèse de doctorat, sous la direction de Jean-François Kervégan : Philosophie : 2 vol. : Université Paris Panthéon-Sorbonne : 2009 : 778 p.] – Comment lire un travail historique d’un point de vue épistémologique ? Tel est le problème général qui anime l’esprit de cet ouvrage. L’auteur propose une lecture philosophique de la science historique de Marc Bloch (1886-1944) en mettant au jour sa conception singulière des rapports entre le mental et le social. Il s’agit de comprendre comment une telle conception peut être en mesure de nous permettre de repenser le problème du changement historique, dont les deux enjeux centraux sont : la pensée de l’irruption du nouveau et la signification du terme « révolutionnaire ». L’ouvrage vise ainsi à montrer – à travers une confrontation de la démarche historienne de Bloch à la psychologie herméneutique et aux sciences sociales de son temps (plus particulièrement la sociologie, la linguistique et l’anthropologie) – comment l’étude du statut épistémologique de la science historique de Bloch est en mesure de nourrir la philosophie de l’histoire et d’éclaircir le rôle politique de la science historique elle-même. Il ne s’agit donc pas d’une étude historiographique de l’École des Annales (même si une grande partie de l’ouvrage s’attache à proposer une analyse comparative approfondie des démarches de Lucien Febvre et Marc Bloch pour mettre en lumière la singularité de celle du second), mais d’une étude épistémologique de l’histoire telle qu’elle fut conçue (comme discipline) et mise en œuvre (comme pratique savante) par l’un des plus grands historiens du XXe siècle. – Sommaire, p. 7 ; Première partie : « Histoire, psychologie et herméneutique » ; Deuxième partie : « Histoire et sciences sociales » ; Troisième partie : « Décalages et historicité » ; Bibliographie, pp. 329-343 ; Index des noms propres, pp. 345-348 ; Table des matières, pp. 349-352.

F. F.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Jeudi 15 avril 2021