F. F.

/>
Logo Sips
Accueil

Abécédaire

Recherche

Intranet

Contact

Système d'information en philosophie des sciences

Logo Sips
ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

La nostalgie de l’individuel

Essai sur le rationalisme pratique de Gilles Gaston Granger

  • Année : 2012
  • Éditeur : Vrin
  • Pages : 257
  • Collection : Mathesis
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Originale
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 978-2-7116-2410-2
  • URL : Lien externe
  •  
  • Date de création : 17-03-2014
  • Dernière mise à jour : 30-04-2021

Résumé :

Français

[Texte remanié de : Thèse de doctorat, sous la direction de François Clementz : Philosophie : 1 vol. : Université d’Aix-Marseille : 2006 : 797 p.]. – Première étude systématique de l’œuvre de l’épistémologue français Gilles Gaston Granger (1921-), cet ouvrage vise à dégager l’unité et la singularité du rationalisme qu’elle véhicule. Une première partie (chapitres 1 et 2) présente : 1° sa philosophie de l’action, qui est à la fois un existentialisme original et une philosophie intégrant la spéculation formelle comme un moment de l’activité pratique puis 2° son rationalisme en tant que tel, qui articule science, histoire et philosophie à travers une pensée des œuvres que l’auteur appelle une « poïématique ». Une seconde partie (chapitres 3 et 4) présente le projet d’une critique de la raison symbolique (étude comparative des systèmes symboliques), que l’auteur identifie à une épistémologie réflexive, herméneutique et opératoire (philosophie pratique productrice de sens). Une troisième partie (chapitres 5 et 6) revient sur le problème central de l’œuvre de Granger : celui de la rationalité et des modalités de la connaissance de l’individuel en tant que connaissance philosophique. – Abréviations, pp. 7-8 ; Bibliographie, pp. 235-247 ; Index des noms propres, pp. 249-251 ; Index des concepts, pp. 253-254 ; Table des matières, pp. 255-257.

F. F.

 

Résumé :

Français

[Texte remanié de : Thèse de doctorat, sous la direction de François Clementz : Philosophie : 1 vol. : Université d’Aix-Marseille : 2006 : 797 p.]. – Première étude systématique de l’œuvre de l’épistémologue français Gilles Gaston Granger (1921-), cet ouvrage vise à dégager l’unité et la singularité du rationalisme qu’elle véhicule. Une première partie (chapitres 1 et 2) présente : 1° sa philosophie de l’action, qui est à la fois un existentialisme original et une philosophie intégrant la spéculation formelle comme un moment de l’activité pratique puis 2° son rationalisme en tant que tel, qui articule science, histoire et philosophie à travers une pensée des œuvres que l’auteur appelle une « poïématique ». Une seconde partie (chapitres 3 et 4) présente le projet d’une critique de la raison symbolique (étude comparative des systèmes symboliques), que l’auteur identifie à une épistémologie réflexive, herméneutique et opératoire (philosophie pratique productrice de sens). Une troisième partie (chapitres 5 et 6) revient sur le problème central de l’œuvre de Granger : celui de la rationalité et des modalités de la connaissance de l’individuel en tant que connaissance philosophique. – Abréviations, pp. 7-8 ; Bibliographie, pp. 235-247 ; Index des noms propres, pp. 249-251 ; Index des concepts, pp. 253-254 ; Table des matières, pp. 255-257.

F. F.

 
Haut de pageRetour à la page précédente