Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

John Dewey, l'existence incertaine des publics et l'art comme "critique de la vie"

  • Pages : 331 à 347
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : originale
  •  
  •  
  • Date de création : 09-11-2013
  • Dernière mise à jour : 22-04-2015

Mots-clés :

Résumé :

Français

Dans cet article, l'articulation entre le mental et le social est pensée à partir de l'expérience esthétique telle que le pragmatiste John Dewey la thématise dans plusieurs de ses ouvrages. Deux aspects sont reliés: la possibilité qu'un rôle spécifique soit dévolu à l'art dans l'émergence des publics et l'idée que l'art aurait une fonction morale, qu'il serait une "critique de la vie". Dans un premier temps, l'auteur rappelle l'opposition de Dewey à Lippmann concernant le public: il n'est pas ce que l'on doit cantonner à un rôle politique passif, mais ce que l'on doit faire émerger. La thèse soutenue est que l'art a un rôle à jouer sur ce point. Dans un deuxième temps, le fait que les produits de l'art donnent un plaisir commun est rapporté à la perspective d'une intelligence partagée, une intelligence critique de la vie. Enfin, dans un troisième temps, c'est l'ouverture à d'autres possibilités de vie, par l'imagination, qui est mise en valeur. P. F.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 30 novembre 2021