Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Le réductionnisme et la nature de la psychologie

  • Pages : 67 à 84
  •  
  • Support : Document imprimé
  •  
  • Institution : Harvard University
  •  
  • Date de création : 08-11-2013
  • Dernière mise à jour : 22-04-2015

Résumé :

Français

Le but de Putnam dans cet article est de montrer que la doctrine qu'il a soutenue un temps, selon laquelle la psychologie et la sociologie sont réductibles aux lois des sciences de niveau inférieur, est fausse. L'argument principal est le suivant: tandis que le matérialisme est juste et qu'il est vrai que la seule méthode pour obtenir la connaissance de quoi que ce soit est de se fonder sur le test des idées dans la pratique (et sur l'évaluation scientifique des résultats de ces tests), l'acceptation de ces doctrines ne conduit pas nécessairement au réductionnisme. L'auteur procède en deux temps: il envisage d'abord un point logique puis l'applique au cas de la psychologie. Le point logique est le suivant: il ne s'ensuit pas du fait que le comportement d'un système peut être déduit de sa description comme système de particules élémentaires qu'il peut être expliqué à partir de cette description. Appliquer cette idée à la psychologie, c'est montrer que la psychologie est tout autant sous-déterminée par la biologie que par la physique. L'envers de cette application, c'est que les dimensions sociales et anthropologiques sont plus pertinentes concernant la psychologie. P. F.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mardi 30 novembre 2021