Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

COLLECTIF

Les Limites de la rationalité

Tome 1 : Rationalité, éthique et cognition

  • Tome : N°1
  • Pages : 453
  • Collection : Recherches
  • Nombre de volumes : 2
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 2-7071-2675-6
  • URL : Lien externe
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 18-10-2015

Résumé :

Français

Ce volume réunit les textes d’un premier ensemble de communications présentées lors du colloque intitulé : Limitation de la rationalité et constitution du collectif, tenu au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle du 5 au 12 juin 1993 et organisé par le CREA (Centre de Recherche en Épistémologie Appliquée, École polytechnique et CNRS). – Les recherches poursuivies ici s'attachent à définir ce que sont les dispositifs cognitifs qui encadrent et servent de support aux décisions individuelles. Les fondements de la théorie du choix rationnel, dans ses multiples déclinaisons (économie théorique, théorie de la décision, théorie des jeux, théorie de l’action) ne sont plus aussi assurés aujourd’hui qu’ils semblaient l’être après la Seconde Guerre mondiale, lorsque John von Neumann ou Leonard Savage en posaient les prolégomènes. Les difficultés présentes trouvent leur source dans l’ambition croissante de la théorie du choix rationnel d’expliquer et de fonder des phénomènes très éloignés du champ à l’intérieur duquel elle s’était d’abord confinée. Rendre compte de la possibilité du jugement moral dans un monde d’individus isolés, autonomes et intéressés reste le plus grand défi que le choix rationnel s’est fixé à lui-même. C’est en tentant de relever ces défis que les théoriciens se sont confrontés à des paradoxes redoutables. Ce livre présente les recherches les plus récentes dans le domaine : il s’en dégage la thèse que le paradigme de la rationalité est radicalement incomplet. L’idéal de transparence qui est au cœur de la théorie du choix rationnel est incapable de venir à bout de l’extériorité et de l’opacité du collectif. Il s’agira donc ici de définir ce que sont ces dispositifs collectifs cognitifs qui encadrent et servent de support aux décisions individuelles. M.-M. V.

 

Articles :

pages 30 à 58

Temps et rationalité : les paradoxes du raisonnement rétrograde

DUPUY Jean-Pierre

pages 59 à 75

Intention et délibération

GAUTHIER David P.

pages 76 à 87

Pour une théorie modeste de l’action planifiée. Réponse à Gauthier et Dupuy

BRATMAN Michael E.

pages 88 à 110

Rationalité et règles

MCCLENNEN Edward Francis

pages 111 à 117

Le “choix résolu” selon McClennen

DÖRING Frank

pages 118 à 150

Penser dans l’incertain. Raisonner et choisir de façon non conséquentialiste

SHAFIR Eldar, TVERSKY Amos

pages 151 à 154

Les violations du principe de la chose sûre selon Shafir et Tversky

DÖRING Frank

pages 155 à 173

Qu’appelle-t-on “réputation” ?

MORRIS Christopher W.

pages 174 à 181

L’agent rationnel, son caractère et sa réputation

COUTURE Jocelyne

pages 190 à 208

Les règles de révision des croyances

WALLISER Bernard, ZWIRN Denis

pages 209 à 222

Pour une approche contextuelle de la rationalité dans les jeux non coopératifs

PONSSARD Jean-Pierre

pages 223 à 238

Le raisonnement stratégique décentralisé est-il possible ?

KRAMARZ Francis

pages 246 à 266

Intention partagée et obligation mutuelle

BRATMAN Michael E.

pages 267 à 275

Le partage de l’intention

BOYER Alain

pages 276 à 296

Choix rationnel et psychologie ordinaire

FEREJOHN John A., SATZ Debra

pages 297 à 315

La régulation du choix rationnel : deux stratégies

PETTIT Philip

pages 316 à 333

La rationalité de l’agent

LIVINGSTON Paisley

pages 334 à 340

Rationalité et stabilité des intentions

COUTURE Jocelyne

pages 348 à 364

Intentionnalité collective, rationalité et action

FISETTE Denis

pages 365 à 370

À quoi servent les intentions collectives ?

COUTURE Jocelyne

pages 371 à 396

Action rationnelle et action morale. Le problème de Henry Sidgwick et des Modernes

SOSOE Lukas K.

pages 397 à 411

Engagement limité et rationalité limitée

GIBBARD Allan

pages 412 à 439

Modes d’action collective et construction éthique. Les émotions dans l’évaluation

LIVET Pierre, THÉVENOT Laurent

pages 440 à 451

Les émotions, la rationalité, la normativité

CANTO-SPERBER Monique

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Jeudi 21 octobre 2021