Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Le Hasard créateur

  • Pages : 287
  • Collection : Sciences et société
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 2-7071-2191-6
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 18-10-2015

Résumé :

Français

Sur le plan scientifique, Darwin cherche à montrer que le hasard possède une réalité objective ou, plus précisément, que le hasard a dans sa théorie le même statut de réalité que les autres entités théoriques. L’objet du présent ouvrage est le réexamen de cette problématique, à la lumière de tous les apports d’un siècle et demi de recherche scientifique qui ont contribué à l’enrichir. Selon une tradition initiée en 1859 en physique par James Clerk Maxwell, et en biologie par Charles Darwin, l’A. affirme la réalité du hasard, qu’il lie à la réalité du devenir : depuis les travaux de ces deux pionniers, de nombreuses découvertes permettent en effet de conforter la position des partisans d’un hasard objectif, découvertes appartenant à des horizons aussi divers que l’exploration du système immunitaire et celle du système nerveux, l’observation de l’Univers et l’étude des phénomènes microscopiques régis par la mécanique quantique. – Quatre Parties : – I. «Le hasard classique» : 1. Brève histoire du hasard; 2.1859, la double révolution intellectuelle de Darwin et Maxwell; 3. La naissance de la théorie des probabilités; 4. La probabilité des causes. – II. «Le hasard dans la vie» : 5. Variations et sélection : le hasard naturel chez Darwin; 6. La loterie de l’hérédité : hasard et génétique; 7. Comment naissent les espèces ?; 8. Le darwinisme immunitaire, ou : comment naissent les anticorps ?; 9. Le darwinisme neuronal, ou : comment naissent les réseaux de neurones ?. – III. «Le hasard physique» : 10. L’entropie, l’ordre et le hasard; 11. Entropie et information; 12. L’indéterminisme quantique : la coupure entre réel en soi et réel pratique; 13. Derrière la coupure cosmologique, le hasard fondamental. – IV. «Pour une philosophie du hasard» : 14. Peut-on reconnaître le hasard ?; 15. La question de la liberté; 16. Sur le bonheur de ne pas savoir. – Conclusion. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 20 octobre 2021