Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Sur le fondement de la connaissance

  • Pages : 405 à 439
  •  
  • Support : Document imprimé
  •  
  •  
  • Date de création : 22-04-2013
  • Dernière mise à jour : 03-03-2015

Résumé :

Français

[Moritz Schlick : « Über das Fundament der Erkenntnis », Erkenntnis, 4, 1934, pp. 79-99]. – Ce texte présenté et traduit de l'allemand par Delphine Chapuis-Schmitz, publié avec l'autorisation de Mr. G. M. H. van de Velde, de Mme E. B. B. van der Wolk-van de Velde et de la Fondation du Cercle de Vienne à Amsterdam, porte sur l'ancrage empirique des propositions protocolaires, i.e. les comptes rendus d'observation constituant l'élément empirique du système de propositions de la science. La théorie de la connaissance de Schlick est donc réaliste, dans la mesure où la vérité du système de la science passe par la détermination des points de contacts entre la connaissance et la réalité, qui sont aussi les noeuds du système de la connaissance scientifique. Or ces points de contact sont fournis selon Schlick par ce qu'il appelle les constatations (Konstatierung), propositions d'observation qu'il faut distinguer des propositions protocolaires. Ce texte tend à montrer qu'un point de vue exclusivement formel sur le langage de la science manque la dimension empirique de la connaissance scientifique.

F. F.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Lundi 18 octobre 2021