Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

THÈSE

Études sur le réalisme mathématique

Thèse de doctorat : Philosophie : Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne : 2004, sous la direction d'Hourya Sinacoeur

  • Année : 2004
  • Pages : 311
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Ville : [s.l.]
  •  
  •  
  • Date de création : 24-10-2012
  • Dernière mise à jour : 24-10-2012

Résumé :

Français

Ce travail met en lumière le lien entre un certain platonisme spontané et la pratique des mathématiciens. Il expose ensuite les principales difficultés qui se posent à toute forme systématique de réalisme mathématique. La plus grande partie de l'ouvrage présente différentes formes historiques de platonisme selon la manière dont elles essaient de résoudre ces difficultés. La première grande forme de platonisme, le réalisme apriorique, recourt à une intuition qui offre au discours mathématique une justification distincte de l'expérience des sciences de la nature, présupposée par ces dernières mais indépendante d'elles. La seconde grande forme de réalisme mathématique, sous 1'influence de la philosophie quinienn, rejette cette subordination épistémique en même temps que l'apriorisme : les mathématiques et les sciences de la nature font alors face au tribunal de l'expérience. – Bibliographie, pp. 296-308.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Samedi 22 janvier 2022