Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

THÈSE

Causalité mentale et ontologie des propriétés

Thèse de doctorat : Philosophie : Université de Rennes 1 : 2007, sous la direction de Frédéric Nef

  • Année : 2007
  • Pages : 500
  • Nombre de volumes : 1
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Ville : [s.l.]
  •  
  •  
  • Date de création : 22-10-2012
  • Dernière mise à jour : 22-10-2012

Résumé :

Français

Le problème de la causalité mentale désigne selon la tradition celui de l’interaction entre une substance mentale et une substance physique. Si aujourd’hui un grand nombre de philosophes rejette les esprits immatériels, le problème de la causalité mentale demeure. La position contemporaine du problème consiste à se demander comment les propriétés mentales peuvent être pertinentes dans la cause du comportement. Ce travail examine ce problème et analyse les diverses solutions ponctuant la littérature sur le sujet. Des objections sont apportées aux solutions standard et une orientation est dégagée : la clarification ontologique des entités sous-jacentes. Particulièrement analysées, les propriétés mentales doivent permettre de rendre compte de la causalité à l’intérieur du monde physique. La solution défendue ici fait appel à la notion de propriétés particulières ou tropes – entendues comme manières d’être particularisées, – et préconise une identité des instances mentales et physiques. – Bibliographie, pp. 479-500.

Anglais

The problem of mental causation is traditionally the problem of understanding how a mental substance could interact with a physical substance. Many philosophers these days reject immaterial minds but the problem of mental causation has not gone away. The problem is to know how mental properties can be causally relevant to behaviour. This work examines the problem of mental causation and analyses various solutions offered by the literature on the subject. It brings objection to standard resolutions, and establishes a point of reference: the clarification of the underlying ontology. It focuses on mental properties and argues that they should justify causality inside the physical world. The answer offered here, applies the concept of particular properties (i.e. trope) considered as particularized ways of being, and suggests an identity for mental and physical instances. – References, 479-500.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 08 décembre 2021