Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Les chimistes et l'hétérogène

  • Pages : 113 à 140
  •  
  • Support : Document électronique
  • Edition : Originale
  •  
  •  
  • Date de création : 08-10-2012
  • Dernière mise à jour : 02-03-2015

Résumé :

Français

Ce texte explore la façon dont les chimistes contemporains mettent en oeuvre l’hétérogénéité des corps chimiques en vue de produire sélectivement de nouveaux composés ayant des caractérisations inédites. La première partie insiste sur la démarche d’individuation d’un corps chimique et sa définition en termes d’opérations, c’est-à-dire d’actes chimiques. La deuxième partie s’intéresse plus particulièrement à l’émergence de caractérisations inédites selon les circonstances. Ce faisant, l’émergence en chimie est caractérisée comme un problème d’articulation entre ce que nous connaissons d’un corps chimique (molécule ou matériau) en tant qu’entité, ce qu’il contient et le milieu dans lequel il se situe et se répand, et sur lequel il agit. La troisième partie évoque cette dépendance de la caractérisation des corps à des interactions. Tout en se référant aux travaux de Diderot, du second Wittgenstein ou de Dagognet, l'auteur souligne le rôle des interfaces en lien avec l’étude des caractérisations émergentes. Il prolonge cette réflexion en explorant, dans une quatrième partie, comment les chimistes contemporains démultiplient l’hétérogénéité de la matière en utilisant de nouveaux instruments et procédés à une échelle d’action toujours plus réduite, avant de terminer sur la façon dont les modèles quantiques sont utilisés par les chimistes pour expliquer et prévoir la réactivité chimique. J.-P. L.

Anglais

This text explores how current chemists selectively implement the heterogeneity of the chemical bodies in order to produce new bodies displaying novel characterizations. The first part insists on the step of individuation of a chemical body and on its definition in terms of operations and chemical acts. The second part of the chapter mainly focused on the emergence of new characterizations depending on the circumstances involved. In so doing, emergence is immediately characterized in chemistry as a problem of articulation between what we know of a chemical body (molecule or material) as an entity, its ingredients or parts, and the medium in which the entity is located and upon which it acts. The third part stresses the dependence of the characterization of the bodies on interactions. While referring to Diderot, the later Wittgenstein or Dagognet, the author underlines the role of the interfaces as regards the study of the emergent characterizations. In a fourth part, he shows how contemporary chemists increase the heterogeneity of matter by using new instruments and processes at an increasingly finer-grained scale of intervention, before concluding by studying how the quantum models are used by chemists in order to explain and envisage chemical reactivity. J.-P. L.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 20 octobre 2021