Logo Sips
Accueil

Abécédaire

Recherche

Intranet

Contact

Système d'information en philosophie des sciences

Logo Sips
ImprimerEnvoyer le lien

THÈSE

La dynamique de la négation et la logique avec inconsistances

Thèse de doctorat : Philosophie : Université Charles De Gaule – Lille 3 : 2005, sous la direction de Shahid Rahman

  • Année : 2005
  • Pages : 332
  •  
  • Support : Document électronique
  • Ville : [s.l.]
  •  
  • Institution : Université de Lille 3
  • URL : Lien externe
  •  
  • Date de création : 04-10-2012
  • Dernière mise à jour : 19-10-2012

Résumé :

Français

Comment peut-on articuler l'histoire et la philosophie des sciences, de sorte à pouvoir maintenir l'exigence encyclopédique permettant de penser l'unité de la science, malgré sa diversification et sa spécialisation croissantes ? Cette thèse défend l'idée que la logique non-monotonique est un instrument pertinent pour étudier les controverses, éléments moteurs du développement historique des théories scientifiques. Cet instrument permet selon l'auteur d'articuler philosophie et histoire des sciences, en prenant pour objet d'analyse la logique de l'argumentation, dénominateur commun des disciplines scientifiques.

 

Résumé :

Français

Comment peut-on articuler l'histoire et la philosophie des sciences, de sorte à pouvoir maintenir l'exigence encyclopédique permettant de penser l'unité de la science, malgré sa diversification et sa spécialisation croissantes ? Cette thèse défend l'idée que la logique non-monotonique est un instrument pertinent pour étudier les controverses, éléments moteurs du développement historique des théories scientifiques. Cet instrument permet selon l'auteur d'articuler philosophie et histoire des sciences, en prenant pour objet d'analyse la logique de l'argumentation, dénominateur commun des disciplines scientifiques.

 
Haut de pageRetour à la page précédente