Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

MONOGRAPHIE

Savoirs et savants. Les études sur la science en France

  • Pages : VII-282
  • Collection : Science, Histoire et Société
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  • Ville : Paris
  •  
  • ISBN : 2-13-054523-8
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 16-10-2015

Résumé :

Français

Cet ouvrage éclaire un champ de recherche souvent méconnu, celui des études sur la science menées par la philosophie, l’histoire et la sociologie. Insistant plus particulièrement sur les trente dernières années, il se propose de resituer la genèse, le devenir, l’organisation et le mode de travail de cette activité particulière “doublement” scientifique, par sa visée et son objet. L’existence de ce domaine décisif manifeste un certain état de différenciation de l’activité scientifique, «puisqu’il semble autoriser à fonctionner comme activité scientifique reconnue, une activité non pas primaire (travail direct sur des “objets du monde”), mais seconde (travail sur ce travail)». La question est alors de savoir si l’on peut non seulement décrire ce domaine, mais essayer de reconstituer ses mécanismes de fonctionnement. – Le Chap. 1 couvre d’un regard panoramique «Le siècle du développement scientifique», depuis les travaux de Poincaré ou Duheim, jusqu’à la multiplication pléthorique des thèses dans les vingt dernières années. Le Chap. 2 («Forces et pérennité des institutions») est consacré à la recherche des structures stables et des grandes masses organisant l’espace : l’ossature institutionnelle du champ et ses ressources humaines. Le Chap. 3 analyse les «Incertitudes autour des institutions», hétérogènes, fragiles et souvent éphémères. Comment dès lors parler de champ, de communauté, de dispositif commun de connaissance, face à un tel éclatement ? Le Chap. 4 scrute les «Pratiques et dispositifs concrets de recherche», les micro-fonctionnements du champ, afin de trouver une unité souterraine, des convergences dans les différences. Le Chap. 5, enfin, est consacré aux «Déterminants externes» du champ : grands cadres institutionnels du CNRS et de l’Université française, politiques nationales de recherche et influences internationales obligent à penser l’échelle des contextes par lesquels se manifestent leurs effets. M.-M. V.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Lundi 06 décembre 2021