Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Darwin et les taxinomies d'aujourd'hui

  • Pages : 215 à 240
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  •  
  •  
  • Date de création : 20-03-2011
  • Dernière mise à jour : 20-03-2011

Résumé :

Français

Quoique Darwin ait accordé plus d'attention aux processus de l'évolution qu'à ses produits, sa réflexion sur la taxinomie est plus complète qu'on ne le croit en général. Une relecture de The Origin of Species démontre qu'il concevait parfaitement les deux façades de l'édifice taxinomique : la réalité de l'arrangement généalogique et l'artifice du ranking catégoriel. L'absence de pedigrees écrits l'a toutefois conduit à un compromis unissant une subordination phénétique des taxa et leur coordination analogique. Néanmoins, en considérant les allomorphes des lignées courtes prouvées et les «fossiles vivants», il avait compris que la complétude des lignées longues (monophylie) est plus importante que la similarité phénétique globale ou l'apparente chronologie de leurs membres. Une prise en compte critique de ce constat a conduit W. Hennig à reconnaître les caractères dérivés communs (synapomorphies) comme l'outil d'un accomplissement moderne de la révolution darwinienne en taxinomie.

Anglais

Although Darwin devoted more attention to the processes of evolution than to its products, his reflection on taxonomy is more complete than is generally assumed. A fresh reading of The Origin of Species convinces one that he was perfectly aware of the two sides of the taxonomic edifice : the reality of the genealogical arrangement and the contrivance of the categorical ranking. Yet the lack of «written pedigrees» lead him to a compromise enbodying a phenetical subordination of the taxa and their analogical coordination. Nevertheless, in considering the allomorphs of short proved lineage and the «living fossils», he realized that the completeness of long lineages (monophyly) is more important that the overall phenetical similarity or the apparent chronology of their members. A critical appraisal of this statement has led W. Hennig to acknowledge the shared derived characters (synapomorphies) as the tool for a modern improvement of the Darwinian revolution in taxonomy.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 20 octobre 2021