Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Construction systématique et soumission au test : une forme de connaissance objective

  • Pages : 83 à 98
  •  
  • Support : Document imprimé
  • Edition : Original
  •  
  •  
  • Date de création : 07-03-2011
  • Dernière mise à jour : 07-03-2011

Résumé :

Français

Après avoir résumé les principes du cladisme tels que les a introduits Willi Hennig, on discute des arguments épistémologiques présentés par les cladistes pour justifier leurs méthodes. La référence à la philosophie de Karl Popper qu'affectionnent les cladistes n'est pas tant liée au rôle de transcription fidèle de la phylogénie joué par la classification cladiste qu'aux quelques exigences logiques visant à rendre testable la représentation de la phylogénie : hypothèse sur l'état de transformation des caractères et déduction sur les synapomorphies et les groupes classifiés. L'ouverture au test du cladogramme et de la classification qui l'exprime représenterait la propriété plus spécifiquement scientifique qu'offre la systématique cladistique. D'un point de vue pragmatique, le plus important reste qu'une démarche systématique puisse permettre un progrès dans la connaissance de la diversité, ce que l'on ne peut dénier à la systématique hennigienne.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Mercredi 20 octobre 2021