Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Conventions et lois de la science d’après Angèle Kremer-Marietti

  • Pages : 23 à 49
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 27-02-2015

Résumé :

Français

Analyse de la réponse donnée par la philosophe française à la question de la nature des arguments dits conventionnalistes du point de vue de leur rapport aux lois de la science. L’auteur tente de montrer comment le type de conventionnalisme qu’elle tolère est celui qui remonte à Poincaré, mais aussi, en un certain sens, à Wittgenstein, dans la mesure où il est lié au libre choix des concepts et des systèmes de signes, par delà toute théorie réaliste rigide. L'auteur insiste sur le fait que la philosophie des sciences d’Angèle Kremer-Marietti ne redéploie aucun concept substantiel de la vérité de la science et de son objectivité. Les arguments conventionnalistes interviennent précisément dans sa philosophie des sciences pour renforcer une certaine coupure entre la conception traditionnelle de l’objectivité et le recours aux conventions: les conventions veulent dire avant tout des stipulations qui dépendent de notre langage, un langage que nous créons et contrôlons librement.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2022.
Dernière mise à jour : Lundi 27 juin 2022