Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Une philosophie grecque pour la science ? Peirce et Philodème

  • Pages : 87 à 106
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 21-02-2015

Résumé :

Français

Dans une perspective continuiste, cet article s’intéresse aux inférences ampliatives (induction) en retraçant le dialogue de Peirce avec la philosophie épicurienne. Plutôt que de défendre les énoncés généraux de la science en recourant au postulat d’uniformité de la nature, il semblerait plus naturel, ou plus conforme aux pratiques de recherche réelles, d’admettre que c’est la variation de ces phénomènes qui rend valides ces énoncés.

Anglais

When, around 1880, Peirce discovers Epicurean logic, it is as unknown as it is today. He recognizes nonetheless in it «elements of first importance for the theory of induction», which must be supported by a sampling theory and a realist position concerning natural classes, and not, as the Moderns have put forward, on the metaphysical presupposition of the unchanging course of Nature. This article proposes to examine the scope and limits of such a rehabilitation of Epicurean logic.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Vendredi 22 octobre 2021