Système d’information en philosophie des sciences
Information system on philosophy of science

ImprimerEnvoyer le lien

ARTICLE

Est-il rationnel de travailler pour s’épanouir ?

  • Pages : 401 à 443
  •  
  •  
  •  
  • Date de création : 04-01-2011
  • Dernière mise à jour : 04-01-2011

Résumé :

Français

Cet article interroge le travail comme grandeur positive, facteur de bien-être et d’accomplissement, et qui entre ainsi dans la fonction d’utilité des individus : comment, dès lors, s’assurer que la poursuite rationnelle par chacun de son bien-être dans le travail est compatible avec le bien-être de la collectivité tout entière ? Pour appréhender les implications du renversement de perspective qui fait du travail une grandeur positive, une double argumentation est développée : 1/ l’assimilation du travail à une désutilité néglige une dimension essentielle de l’activité, la dynamique de l’appariement entre employeur et employé; 2/ une fois enrichie la description du travail et de la relation d’emploi, deux formes d’hétérogénéité émergent dans l’analyse du travail : l’hétérogénéité interindividuelle et la temporalité hétérogène. – 1. Le travail : de l’homogène à l’hétérogène; – 2. Rationalité collective, inégalité des talents et division du travail; – 3. Incertitude, prise de risque et individualisation de l’accomplissement de soi. – Conclusion.

 

Haut de page

Retour à la page précédente

Mentions légales © SIPS, 2021.
Dernière mise à jour : Jeudi 02 décembre 2021